• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Plan grand froid : la Picardie prépare des places d’hébergement d’urgence

© MAXPPP
© MAXPPP

Depuis le 1er novembre, le dispositif du plan grand froid mis en œuvre par l’Etat permet aux mal-logés d’accéder à un logement adapté. En Picardie, les préfectures viennent d’annoncer la création de places d’hébergement supplémentaires.

Par MCP

Du 1er novembre au 31 mars 2018, le plan grand froid prévoit un renforcement du dispositif d’hébergement et de veille sociale.

L’objectif : permettre aux sans-abris et aux mal-logés d’être hébergés dans des logements dignes et adaptés pendant la saison hivernale.

En Picardie, où les hivers sont humides et rudes, les préfectures ont commencé à travailler avec les associations, CCAS et hôpitaux afin de mettre en place des mesures de renforcement destinées à soutenir les publics les plus fragiles.

Dans l’Aisne, 79 places d’hébergement d’urgence supplémentaires seront mobilisables en fonction des conditions météorologiques.  Hors période hivernal, le département compte déjà 1219 places d’hébergement.

Côté Oise, 146 places supplémentaires pour les personnes en difficulté sont susceptibles de s’ajouter au dispositif d’hébergement existant, qui représente 853 places.

La préfecture de la Somme n’a pas encore communiqué ses chiffres, mais toute la région se prépare déjà à affronter la baisse des températures.

En plus de l’hébergement d’urgence, associations et institutions comptent renforcer les maraudes sociales et étendre les horaires d’ouverture de l’accueil de jour.

Pour rappel, toutes les personnes en détresse peuvent être signalées auprès du 115, numéro vert gratuit ouvert 7jr/7 et 24h/24.

Les opérateurs du 115 se chargeront ensuite de les orienter vers une place d’hébergement adaptée à leur situation.

Sur le même sujet

L'agriculture de l'Union européenne peut-elle être verte ?

Les + Lus