• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Plusieurs hommages aux victimes des attentats de Paris

© Philippe WOJAZER / AFP
© Philippe WOJAZER / AFP

Depuis 8h30, une série d'hommages est organisée dans les différents lieux touchés par les attentats de Paris. Sur place, des familles endeuillées, des proches, des inconnus. Nous avons retrouvé là-bas le père du jeune Thomas Ayad, l'une des victimes picardes. 

Par Jeanne Blanquart

130 personnes ont perdu la vie ce jour là. L'attentat le plus meurtrier jamais connu en France se déroulait, le 15 novembre 2015, au Bataclan, sur les terrasses de cafés, au stade de France. 

Un an après, la vie a repris son cours. La salle de concert du Bataclan a ré-ouvert pour la première fois hier soir, avec un concert de Sting. 

Ce matin, plusieurs hommages sont organisés à Paris, rassemblant des dizaines de familles de victimes. Lieu après lieu, les noms des victimes sont récitées, pour ne pas oublier ce drame.

Sur place, des pompiers, des policiers sont également présents, eux qui étaient en première ligne le soir des attentats.


Sur place, nous avons retrouvé Hacène Ayad, le père de Thomas Ayad, mort sur la terrasse du Café Bataclan il y a un an. Pour lui, il était important de venir se recueillir sur les lieux de l'attentat. Après avoir assisté au concert de Sting hier soir, il a foulé les trottoirs parisiens ce matin, pour ne pas oublier et délivrer un message de raison

Ecoutez son témoignage, recueilli ce matin par nos équipes :

Interview Hacène Ayad



Sur le même sujet

REPLAY. "Lille, la plus grande braderie du monde"

Les + Lus