Présidentielle 2022 : "Le programme de Marine Le Pen est un danger pour la France" selon le président du MEDEF des Hauts-de-France

Publié le Mis à jour le
Écrit par Julie Cudza

À 10 jours du second scrutin, le Medef, l’organisation patronale des Hauts-de-France appelle à se mobiliser contre la candidate du rassemblement national et l’absentéisme.

La campagne bat son plein, à 10 jours du second tour, le MEDEF des Hauts-de-France souhaite remobiliser les troupes. « La démocratie est un bien précieux, le vote est un pouvoir, il est de notre devoir de lutter contre l’abstention ».

Dans la région, le taux d’abstention s’élève à 26,98 %, soit 5 points de plus qu’au soir du premier tour de l’élection présidentielle en 2017. Un taux plus élevé que la moyenne nationale. C’est pour cette raison que l’organisation patronale appelle à la mobilisation.  "Je suis chef d’entreprise, je ne pense pas qu’on soit 74 % des salariés à avoir rempli notre devoir citoyen" déplore Patrice Pennel, Président du MEDEF des Hauts-de-France. 

Si le désintérêt pour cette échéance électorale l'inquiète autant, c’est bien parce qu’il y a un programme qui nuirait à l’économie française selon lui.
"Le programme de Marine Le Pen est un danger pour la France, elle a des réformes inquiétantes, la baisse de l’âge de la retraite n’est pas raisonnable, l’équilibre passe par ça, si elle baisse sans financement en face, c’est à nouveau un déficit". 

En campagne pour Emmanuel Macron ?

Après la CGT, le Medef appelle à faire barrage au Rassemblement National, mais s'il n’appelle pas officiellement à voter pour le président-candidat, le MEDEF tire un bilan plutôt positif de sa mandature. "La France a atteint le PIB le plus important pendant ce quinquennat, dans la région, le chômage a baissé de 2 points, durant la crise sanitaire les restaurateurs et les hôteliers ont eu énormément d’aides, la politique économique a été efficace et le programme d’Emmanuel Macron est celui qui est plus favorable à l’emploi" précise-t-il.