Le RC Lens en deuil de son “Druide” terrasse Sochaux

© GONZAGUE VANDAMME / FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS
© GONZAGUE VANDAMME / FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS

L'hommage à Daniel Lerclercq semble avoir reboosté les Lensois.

Par Q.V

Daniel Leclercq n'aurait su rêver d'un meilleur hommage. Au lendemain du décès du "Druide" qui a (notamment) mené le RC Lens au sacre de champions de France en 1998, les joueurs Sang et Or ont tout donné contre Sochaux... et ça a payé : 4-0 devant une Stade Bollaert comble (25 000 spectateurs, selon le club).
 
 

Avant le match, le RC Lens a d'abord rendu hommage au natif de Trith-Saint-Léger (Nord) : une minute de silence a été observée, Gervais Martel et Éric Sikora ont déposé une gerbe de fleurs sous le banc des entraîneurs, et les joueurs se sont échauffés avec un maillot à son effigie, avant de distribuer les vêtements aux supporters.
 



Festival de buts


Remontés à bloc, les joueurs lensois ont montré leur meilleur visage, à l'image d'un Simon Banza qui marque de la tête dès la 16e minute (1-0), sur un centre de Clément Michelin.

Ça ne s'arrête pas là, et le club artésien enfonce le clou juste avant le retour aux vestiaires, lorsque Florian Sotoca transforme un pénalty (2-0).

Il ne manquait plus qu'un tir de Guillaume Gillet, reprenant un corner à la 48e minute, pour creuser l'écart. La deuxième mi-temps est à peine entamée et les Lensois ont déjà scellé le match. Ça n'a pas empêché Massadio Haïdara de se permettre un dernier but juste avant la fin (89e minute). 

Avec cette victoire, les Lensois ont par ailleurs redépassé Lorient et repris la tête du classement provisoire de la Ligue 2. Un peu comme si une bonne étoile veillait sur eux...
 

Sur le même sujet

Les + Lus