RC Lens : les supporters messins interdits de déplacement pour le dernier match de Ligue 2 à Bollaert

Le FC Metz, qui jouera vendredi à Lens sa montée en L1 lors du dernier match de la saison, a vivement contesté mardi l'interdiction par la préfecture du Pas-de-Calais de tout déplacement de ses supporters avec l'équipe.

Des supporters messins au stade Bollaert en 2012.
Des supporters messins au stade Bollaert en 2012. © MAXPPP
Considérant qu'il "existe des antécédents violents entre les groupes de supporters Lensois et Messins, en contradiction avec tout esprit sportif" et un "contentieux permanent opposant les supporters ultras des deux clubs depuis plusieurs années", la préfecture a décidé par arrêté d'interdire le déplacement des supporters messins.

"Le club à la Croix de Lorraine conteste fermement cette décision qui privera ses joueurs d'un soutien de poids, alors qu'ils ont l'occasion d'officialiser un
retour en Ligue 1 ce vendredi 13 mai"
, a fait savoir le FC Metz dans un communiqué. Le club "déplore également que cette décision ait été prise unilatéralement par la Préfecture du Pas-de-Calais", et assure qu'il "était en mesure d'organiser un déplacement encadré comme ce fut le cas pas plus tard que le dimanche 1er mai 2016 au Stade Gaston Gérard de Dijon".

Les Lensois avaient eux été interdits de stade à Metz pour la première journée du championnat, en juillet 2015, après plusieurs incidents. La préfecture du Pas-de Calais évoque ainsi dans son arrêté des heurts lors d'un Metz-Lens le 16 décembre 2011, où "cinq supporters Messins ont été agressés par un groupe d'une vingtaine de supporters Lensois".


Incidents en 2013

Le 30 septembre 2013, à l'occasion d'une rencontre Lens-Metz, "des incidents ont eu lieu entre les supporters des deux clubs aussi bien dans le stade Félix Bollaert Delelis que sur le trajet du retour et cinq fonctionnaires de police ont été blessés", rappelle encore la préfecture. 

La dernière journée de L2 est décisive pour les Mosellans, 3e, qui ont un pied et demi en L1 après leur victoire face à Tours lors de la précédente journée le 6 mai (2-1). Avec trois points d'avance sur Le Havre, 4e, et une meilleure différence de buts que les Normands, ils sont idéalement placés pour finir sur le podium et décrocher le troisième ticket pour la L1. Seule une large défaite des Grenats à Lens conjuguée à une large victoire des Havrais contre Bourg-en-Bresse offrirait le dernier billet pour l'élite au HAC, qui rejoindrait ainsi Nancy et Dijon, déjà promus.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
rc lens football sport