• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Régionales en Nord Pas-de-Calais-Picardie : de Saintignon (PS) prévoit des grands travaux

Pierre de Saintignon, maire-adjoint de Lille et ex-candidat socialiste aux Régionales. / © MAXPPP
Pierre de Saintignon, maire-adjoint de Lille et ex-candidat socialiste aux Régionales. / © MAXPPP

Pierre de Saintignon (PS) entend faire de l'emploi "la priorité des priorités" s'il est élu en décembre président de la région Nord Pas-de-Calais-Picardie,
notamment en consacrant 5 milliards d'euros à des grands travaux.

Par avec AFP

La "priorité des priorités (...), c'est l'emploi", a déclaré Pierre de Saintignon lors d'un point de presse lundi aux côtés de ses colistiers Frédéric Cuvillier
(Pas-de-Calais), Anne Ferreira (Aisne) et Nicolas Dumont (Somme).

Il s'est fixé pour objectif "20.000 emplois +DJ+" (direct jeunes, direct job) chaque année, pour "des jeunes embauchés après une rencontre directe avec les chefs d'entreprise". Le candidat soutenu par Martine Aubry, notamment veut également "doubler le nombre d'apprentis", et passer à  "50.000" apprentis dans la région.


Grands travaux

Pierre de Saintignon a déclaré vouloir aussi réserver, "sans augmentation d'impôts, 5 milliards d'euros de crédits régionaux" - sans compter les crédits d'Etat et européens à des grands travaux :  réalisation du canal Seine-Nord, extension-modernisation du port de Calais, "construction de 100.000 logements à basse consommation énergétique, amélioration du réseau de transport... Il a détaillé les mesures qu'il compte prendre dans la lutte contre le réchauffement climatique : "autoroute du fret ferroviaire" via Calais pour réduire le trafic poids lourds sur les routes ou encore "parc éolien offshore"
aux larges des côtés de la Mer du Nord.


Éducation, santé, transports

Son programme met également l'accent sur les services publics, notamment l'éducation. Il prône "des cours de code de la route dans les lycées" et la création de "laboratoires de langues 2.0" pour que chaque lycéen "maîtrise une langue étrangère". M. de Saintignon a également exposé "le plan maison de santé". Objectif : "plus un seul habitant à plus de 30 minutes d'un médecin généraliste et plus de 40 minutes d'un spécialiste".

Le candidat PS propose la "création de la carte +Plum+ (Plus loin ma région)", qui serait "valable sur l'ensemble des réseaux de transports publics".

La "maquette financière" du programme doit être publiée le 15 novembre.

Selon un sondage BVA dévoilé vendredi, en cas de triangulaire au second tour, Marine Le Pen l'emporterait en Nord-Pas-de-Calais-Picardie, avec 46%, devant Xavier Bertrand (Les Républicains) à 29% et Pierre de Saintignon (gauche), créditée de 25%.

Mardi, un débat organisé par Europe 1 doit avoir lieu entre les trois candidats. "Enfin, on aura l'occasion de débattre proposition contre proposition", a affirmé M. de Saintignon.

Sur le même sujet

Les concerts puis confidences d'Arno et de Dick Annegarn

Les + Lus