Rotterdam veut imposer la contraception aux “parents incapables”

Rotterdam veut imposer la contraception aux parents "incapables"

La ville de Rotterdam souhaite imposer la contraception aux parents jugés incapables d'élever un enfant.

Par @F3nord

C'est une idée qui va faire débat aux Pays-Bas et même au-delà. La ville néerlandaise de Rotterdam affirme qu'elle aimerait imposer à certaines femmes la contraception : particulièrement les mères qu'elle juge "incompétentes", c'est-à-dire toxicomanes, sans-abri ou ayant des problèmes psychiatriques. 

Un projet qui fait débat

Les agents de la ville de Rotterdam affirment être confrontés à des situations difficiles comme des négligences graves et des maltraitances qui ont parfois des conséquences mortelles pour les enfants, rapporte Belga. Un programme de prévention concernant environ 160 femmes «vulnérables» a déjà été mis en place. Elles sont incités à utiliser la contraception et sont régulièrement suivies. "J'ai toujours été contre la contraception obligatoire jusqu'à ce que je commence à travailler dans la protection des enfants", explique une conseillère municipale de la ville. "Grandir dans un environnement sain et sûr est tout autant un droit fondamental que celui d'avoir des enfants", affirme aussi l'échevin à l'Education, à la Jeunesse et aux Soins, Hugo de Jonge, du parti démocrate-chrétien CDA. "Nous choisissons (l'intérêt de) l'enfant." 

Certains conseillers ont évidemment clamé leur opposition à ce projet : "Une pente glissante sur laquelle nous ne devrions pas nous engager", a écrit Maarten van de Donk. "C'est effrayant de penser qu'une loi pourrait décider des grossesses", a dit un autre. 

La mesure concernerait entre dix et vingt femmes par an. Un juge serait chargé de décider si la personne concernée peut être obligée d'utiliser un moyen contraceptif. Les femmes se verraient alors imposer un stérilet ou un implant dans le bras qui les protégerait des grossesses pendant trois ans.


Sur le même sujet

Les + Lus