À Amiens, la ministre des Sports Laura Flessel assiste à la Coupe de France de Ballon au poing

La ministre des Sports a répondu à l'invitation du sénateur (PS) de la Somme Christian Manable.
La ministre des Sports a répondu à l'invitation du sénateur (PS) de la Somme Christian Manable.

La ministre des Sports Laura Flessel est venue assister à la Coupe de France de ballon au poing. Une vision inédite pour un sport qui reste plutôt confidentiel hors de Picardie.

Par Quentin Vasseur

Être ministre des Sports, c'est être ministre de tous les sports, y compris les sports régionaux. C'est ce que voulait montrer la ministre Laura Flessel en venant assister à la Coupe de France de Ballon au poing.


Mais un autre match se jouait en parallèle, plus politique. D'abord, l'invitation du sénateur PS de la Somme Christian Manable n'était pas dénuée d'arrière-pensée. "Les jeux régionaux font partie aussi de la diversité de la République Française, et c'est une raison pour laquelle j'ai vraiment voulu qu'elle vienne se rendre compte sur place, dans l'espoir aussi que la subvention d'État augmente, bien sûr"

À Amiens, la ministre des Sports Laura Flessel assiste à la Coupe de France de Ballon au poing
Intervenants: Christian Manable, Sénateur PS de la Somme ; Michel Letesse, Président de la fédération française de Ballon au poing ; Bruno Chiraux, Président de la Fédération française de Longue Paume ; Laura Flessel, Ministre des Sports - Reportage de Pierre-Guillaume Creignou et Aurélien Barège. Montage de Stéphane Picard.

Car le sport régional ne se porte pas très bien, et la diminution programmée des contrats aidés inquiète et menace les associations sportives. Le député amiénois (FI) François Ruffin a d'ailleurs interpellé la ministre à ce sujet, qui a répondu qu'"aujourd'hui on n'est pas là pour casser les contrats aidés, on est là pour valoriser la formation".

"On a besoin de rassurer les jeunes et de rassurer les associations sportives" a-t-elle ajouté. Une réponse courte, dont on ignore si elle réussira à rassurer les bénévoles qui comptent sur les emplois aidés.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus