A Amiens, les prix de l'immobilier sont en chute libre

Si l'inflation immobilière fait grincer des dents les habitants des grandes métropoles, dans de nombreuses villes dites périphériques la dévalorisation des biens rend difficile leur vente. Une tendance à laquelle n'échappe pas Amiens.

En cinq ans, les prix ont chuté de 10 à 20% dans certaines zones comme Amiens ou Saint-Etienne.
En cinq ans, les prix ont chuté de 10 à 20% dans certaines zones comme Amiens ou Saint-Etienne. © PHOTOPQR/LA MONTAGNE
En cinq ans, les prix de l'immobilier ont chuté de 12% à Amiens constate les Notaires de France. Ainsi, la préfecture de la Somme s'inscrit dans une tendance générale qui touchent certaines villes situées en zones dites périphériques. A Saint-Etienne (-21%), le Mans (-7,2%), comme à Amiens, ce phénomène opposé à l'explosion des prix que l'on constate dans les grandes métropoles, influence fortement et négativement le marché immobilier et la mobilité qui peut en découler.

Des propriétaires bloqués


Les propriétaires n'arrivent pas à vendre et se retrouvent donc dans l'impossibilité de déménager malgré des maisons en vente depuis des années et des prix parfois abaissés de plusieurs dizaines de milliers d'euros. Les causes sont variées. Parmi elles, des futurs propriétaires aux revenus limités et une forte concurrence, mais aussi la volonté des acheteurs d'être au plus près de la leur centre d'intérêt pour limiter au maximum une utilisation de la voiture devenue coûteuse. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
immobilier économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter