• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Polémique autour de deux grosses boîtes bleues à Amiens

© A. Barège
© A. Barège

La métropole d'Amiens prend-elle ses aises avec les règles d'urbanisme ? Difficile de ne pas voir ces deux grosses boîtes bleues récemment installées place René Goblet. Leur placement au pied de la statue du Maréchal Leclerc est trop imposante, selon l'architecte des Bâtiments de France.

Par Camille Di Crescenzo

L'installation de deux grosses boîtes bleues place René Goblet à Amiens fait polémique. Ces édicules, fabriqués par le repreneur du site Whirlpool d'Amiens, Nicolas Decayeux, sont pour l'un, une boîte à services qui a vocation de faire la promotion de la métropole amiénoise et du futur bus à haut niveau de service (BHNS).
L'autre contient des casiers réfrigérés connectés qui permettront par exemple aux commerçants de déposer vos commandes.

L'emplacement n'a pas été choisi par hasard, comme l'explique François Boll, ingénieur BHNS : "On a 10 000 personnes qui passent ici par jour, donc c'est important de le mettre dans un endroit qui est très utilisé. le choix de la couleur n'est pas neutre non plus. Il est bleu, il est bien visible. Justement on ne souhaite pas qu'il soit fondu dans le décor". 

Le problème est que le projet présenté aux Bâtiments de France ne comportait qu'une boîte, un peu plus en retrait et sans petit mobilier urbain. L'architecte demande donc à ce que les boîtes soient déplacées. 

Une mauvaise publicité dont se serait bien passé Nicolas Decayeux, président de WN, le (rappelons-le) repreneur du site Whirlpool : "Le business plan initial tablait à 270 personnes à horizon 2020 et j’ambitionne d’employer tout ce personnel. Alors j’aimerais bien m’épargner quelques petites polémiques".

Une réunion devrait avoir lieu entre la ville et l'architecte des Bâtiments de France, afin de remettre chaque boîte à sa place.

Sur le même sujet

La Séquence du filmeur

Les + Lus