Un caractère bien trempé, voilà peut-être son secret de longévité. Le moins que l'on puisse dire c'est que Valentine ne manque pas d'humour. 107, 111, elle ne sait plus, elle a arrêté de compter et se sent en pleine forme.

Cette super-centenaire a connu deux guerres mondiales, élevé seule ses 3 filles et perdu son mari il y a 70 ans.

Et preuve de sa volonté de fer, jusqu'à il y a deux ans, elle vivait encore chez elle.

Cette vidéo n'est pas disponible pour le moment.
Veuillez retenter plus tard.

Valentine Ligny la doyenne de la région Hauts-de-France

Reportage de Marie Sicaud, Thomas Porlon et Mathieu Krim avec Valentine Ligny, Nicole Bouthors sa fille et Antoine Duvette aide-soignant à La Neuville.