Fusillade à Strasbourg : sécurité renforcée sur le marché de Noël d'Amiens et dans l'Oise

En raison du plan Vigipirate relevé au niveau urgence attentat, suite à la fusillade qui a eu lieu à Strasbourg mardi soir, la sécurité sera renforcée sur le marché de Noël d'Amiens à partir de ce mercredi 12 décembre. Des mesures de vigilance ont aussi été prises dans le département de l'Oise.
Marché de Noël d'Amiens - Décembre 2018
Marché de Noël d'Amiens - Décembre 2018 © France 3 Picardie
Suite à la fusillade qui a fait, selon un bilan provisoire, deux morts et 14 blessés à Strasbourg mardi soir, le plan Vigipirate a été relevé au niveau urgence attentat sur l’ensemble du territoire national.
 
À Amiens, la sécurité sera renforcée à compter de ce mercredi sur le marché de Noël. 

"Il faut continuer à vivre et veiller à assurer au maximum la sécurité de nos concitoyens, c'est ce à quoi je m'applique", a déclaré la maire d'Amiens Brigitte Fouré. 

En général, une quarantaine d'hommes assure la sécurité du site : une patrouille de policiers municipaux, deux patrouilles de policiers nationaux dont la BAC, et des militaires de l'opération sentinelle. 


Sécurisation des sites accueillant du public


En renfort, les CRS qui devaient encadrer les manifestations des lycéens seront mobilisés aussi sur le marché de Noël. 

"Des dispositions réglementaires ont été prises par le préfet pour nous permettre de sécuriser et contrôler de manière plus fréquente les sacs et de faire des contrôles d'identité" a précisé le commissaire David Preud'homme, interrogé sur notre antenne.

"La surveillance ne sera pas déployée uniquement sur le marché de Noël mais également sur tous les centres commerciaux de la ville, la gare et les sites qui sont susceptibles d'accueillir du public", ajoute le directeur départemental de la sécurité publique de la Somme. 
 

Le marché de Noël de Beauvais maintenu 


Le marché de Noël de Beauvais a été également maintenu ce mercredi. 

Le préfet de l'Oise a décidé de renforcer les mesures de sécurité sur les événements rassemblant du public, en mobilisant davantage de policiers, gendarmes et militaires patrouillant dans le cadre de l'opération sentinelle. 

Il signale également que : "d’autres instructions de sécurité pourront être activées telles que les contrôles autoroutiers aux péages et les contrôles fixes et aléatoires renforcés sur l’ensemble du réseau du département de l'Oise".
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité société attentat faits divers terrorisme