Maison de la culture d'Amiens : quand la BD se transforme en art contemporain

Les métamorphoses de l'émotion de Ludovic Debeurme / © Eline Erzilbengoa / France 3 Picardie
Les métamorphoses de l'émotion de Ludovic Debeurme / © Eline Erzilbengoa / France 3 Picardie

Avec l'exposition Hors Cases, la Maison de la Culture d'Amiens sort des sentiers battus et propose de percevoir la bande dessinée autrement, c'est-à-dire sous la forme de l'art contemporain. 

Par Eline Erzilbengoa

Sur les murs blancs, des tableaux, des fresques, des dessins, des tapisseries même. Sur le sol, des objets et des sculptures. Pour la première fois, on entre dans le livre, sous la forme réelle. 

On reconnaît, les formes, les couleurs, pourtant les pages ne se tournent pas. La narration, respectée par les auteurs, nous appartient, l'interprétation aussi. "À la différence du livre qui enferme jusqu'à un certain point la capacité à comprendre et à suivre l'histoire dans le cadre narratif, ici il y a une pluralité d'interprétations possibles", acquiesce Justin Wadlow, l'un des trois commissaires d'exposition, en charge du projet.


Ne vaudrait-il pas, alors, laisser de côté un temps les bandes dessinées originelles exposées à l'entrée, et imaginer l'histoire développée ici par les artistes ? Libre aux visiteurs d'y jeter un coup d'œil par la suite, l'exposition étant conçue en forme de cercle. "En général, les gens arrivent, voient un certain nombre de choses sur les murs, et se rendent compte que tout cela est lié à une histoire qu'ils découvrent à la fin", confie Justin Wadlow. 

Le cheminement créatif est lui inversé. Les bandes dessinées, ont été transformées en art grâce au talent de leurs inventeurs. Un concept inédit.

Neuf artistes de bandes dessinées


"Plusieurs expositions ont déjà travaillé sur le sujet", explique Justin Wadlow. "Mais la plupart du temps ce sont des artistes d'art contemporain qui se servaient de l'imagerie de la bande dessinée". Ici, le projet est tout autre, même si Spiderman, n'est jamais très loin... Neufs auteurs, en hommage au 9e art qu'est la bande dessinée, ont eux même retranscrits leurs œuvres sous une autre forme. 

Interview de Justin Wadlow à la Maison de la Culture d'Amiens
Le commissaire d'exposition présente "Hors Cases" : le 9e art contemporain. Réalisation : Eline Erzilbengoa et Léo Ségala.

"Ce qui était intéressant dans ce projet, c'était de voir comment des auteurs de bandes dessinées pouvaient réinvestir le champ de l'art contemporain", commente Justin Wadlow. Le résultat est frappant, propre à chacun, à la fois sensible, provocateur, et même drôle pour certains. Mais avec toujours un fil conducteur, cette idée de métamorphose. 

Ainsi, Dominique Goblet et Kai Pfeiffer, racontent l'histoire d'un site de rencontres, où les prétendants attendent l'éventualité d'un rendez-vous avec une mystérieuse femme.

Les métamorphoses du conte par Fanny Michaëlis / © E.E / France 3 Picardie
Les métamorphoses du conte par Fanny Michaëlis / © E.E / France 3 Picardie

Toujours sur le thème de la sexualité, Christelle Enault, explore, elle, les métamorphoses du corps. Idem pour Stéphane Blanquet, qui désormais, a abandonné la BD pour l'art contemporain. Le mouvement, l'émotion, l'obscurité, le conte sont d'autres thèmes abordés, où les deux arts se mêlent à merveille. Ne font-ils plus qu'un peut-être ? 

Mise en place conjointement par la maison de la Culture et l'Association "On a marché sur la bulle", l'exposition est à découvrir jusqu'au 15 octobre. 

Sur le même sujet

Témoignage du père d'un patient de l'hôpital Pinel

Près de chez vous

Les + Lus