Le nageur Maxime Grousset, 4e aux Jeux Olympiques de Tokyo sur le 100 mètres, quitte le club d'Amiens

Publié le Mis à jour le
Écrit par Eline Erzilbengoa
Maxime Grousset sous les couleurs d'Amiens Métropole Natation au meeting Mare Nostrum de Canet-en-Roussillon le 1er juin 2021
Maxime Grousset sous les couleurs d'Amiens Métropole Natation au meeting Mare Nostrum de Canet-en-Roussillon le 1er juin 2021 © Michel Clementz / L'INDEPENDANT / MAXPPP

Après 5 années passées à Amiens, le nageur Maxime Grousset a décidé de quitter son club pour rejoindre celui de Clichy dans les Hauts-de-Seine. À 22 ans, il s'est notamment illustré cette année lors des derniers Jeux olympiques de Tokyo en terminant 4e du 100 mètres.

C'est par un communiqué que le club d'Amiens Métropole Natation (AMN) annonce la nouvelle. Maxime Grousset, licencié depuis 2016 à Amiens, a décidé de quitter le club pour rejoindre le CS Clichy 92. "Un choix dicté par son agent qui en a informé le club une fois la décision prise, le mettant ainsi devant le fait accompli", indique amèrement l'AMN.

Considéré comme la relève de la natation française, Maxime Grousset, né à Nouméa en Nouvelle-Calédonie, s'est notamment illustré sur le 100 mètres en juillet dernier lors des Jeux olympiques de Tokyo. Confronté aux cadors de la discipline, le champion olympique Kyle Chalmers et le double champion du monde Caeleb Dressel, le jeune nageur de 22 ans n'a pas tremblé et a terminé 4e de la finale.

Ce résultat laisse apparaître une chance de médaille pour les prochains JO à Paris en 2024. En attendant, Maxime Grousset continue de s'entraîner à l'INSEP sous la direction de Michel Chrétien, son entraîneur depuis 2019. "Amiens Métropole Natation souhaite à Maxime (...) de poursuivre sa progression et de réussir au plus haut niveau. Il le remercie également d’avoir contribué, durant son passage à AMN, à enrichir la belle histoire du club", conclut-il.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.