• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Le Brésilien Ganso officialise son départ de l'Amiens SC

Paulo Henrique Chagas de Lima, dit "Ganso", lors de sa présentation officielle à l'Amiens SC, le 7 septembre 2018. / © FRANCOIS LO PRESTI / AFP
Paulo Henrique Chagas de Lima, dit "Ganso", lors de sa présentation officielle à l'Amiens SC, le 7 septembre 2018. / © FRANCOIS LO PRESTI / AFP

Prêté à l'Amiens SC par le FC Séville en août 2018, Ganso a annoncé vouloir quitter le club picard dès la fin d'année. Le milieu de terrain brésilien, qui souffre du peu de temps de jeu que lui accorde Christophe Pélissier, pourrait partir vers le Brésil ou la Chine.

Par V.P.

Ganso et la Ligue 1, c'est fini. Mercredi 12 décembre, le milieu de terrain brésilien de l'Amiens SC a officiellement annoncé vouloir quitter le club picard à la fin de l'année, dès le mercato d'hiver. Le joueur de 29 ans, mécontent d'être à nouveau appelé comme remplaçant contre Guingamp (victoire 1-2 pour l'ASC), n'avait pas souhaité faire le déplacement en Bretagne et n'avait pas participé aux derniers entraînements, avec l'accord du club.

Cette annonce intervient à peine trois mois et demi après son arrivée en Picardie. Prêté avec option d'achat fin août 2018 par le FC Séville où son temps de jeu était trop réduit à son goût, Ganso n'a finalement pas trouvé plus de place au sein de l'effectif amiénois. Selon l'agent du joueur, le club sévillan aurait reçu des offres intéressantes venant du Brésil et de Chine.

Trop peu de temps de jeu

Le Brésilien n'a en effet foulé les terrains de Ligue 1 que 12 fois, dont 5 en étant titulaire. Avec 520 minutes passées en championnat, il n'a joué qu'un tiers du temps de jeu de l'Amiens SC depuis la première journée.

Malgré son passage éclair, le club conserve une image "d'une belle personne", selon les mots, recueillis par Le Courrier Picard, du président Bernard Joannin. Malgré son compteur de buts vierge, le milieu a offert durant son séjour amiénois deux passes décisives à Rafał Kurzawa et Saman Ghoddos, respectivement buteurs contre le LOSC (5e journée, défaite 2-3) et le DFCO (9e journée, victoire 1-0).
 

Sur le même sujet

Enquêtes de région : “Notre cher patrimoine”

Les + Lus