Portrait d'un cheminot retraité

Les cheminots ont décidé ce midi de poursuivre leur mobilisation contre la réforme de leur entreprise. Alexandre Hatos est un ancien cheminot de la SNCF, retraité depuis 22 ans, il nous offre son regard sur la réforme qui menace son ancien métier. 
© France 3 Picardie
Alexandre Hatos a débuté sa formation à la SNCF à l'âge de 14 ans en Algérie. Ensuite, il commence sa carrière de cheminot au dépôt de Longueau. Et après 40 ans de service, il a quitté son entreprise. Aujourd'hui, il suit de près la réforme de son ancien métier. Et il soutient la lutte des cheminots.

« Je gagnais moins qu'une personne qui travaillait dans le privé.» En effet Alexandre au début de sa carrière ne touchait que 86 euros par mois. « On avait des avantages, mais aussi des inconvénients, » ajoute l'ancien cheminot.
Portrait d'Alexandre Hatos un ancien cheminot de la SNCF

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sncf économie transports