Reconverti entraîneur, Julien Ielsch bluffé par le mercato de l'Amiens SC

Ancien défenseur de l'Amiens SC, Julien Ielsch a pris sa retraite à l'issue de la saison 2017-2018. / © Fred Haslin/MaxPPP
Ancien défenseur de l'Amiens SC, Julien Ielsch a pris sa retraite à l'issue de la saison 2017-2018. / © Fred Haslin/MaxPPP

Après avoir pris sa retraite à l'issue de la saison 2017-2018, Julien Ielsch a pris ses fonctions d'entraîneur adjoint de l'équipe des moins de 19 ans de l'Amiens SC. L'ancien défenseur pro se dit "fier" du recrutement de son club pour la nouvelle saison.

Par V.P.

Malgré sa retraite professionnelle, Julien Ielsch ne se tient jamais loin des terrains de football. L'ancien défenseur du Amiens SC, âgé de 35 ans, a commencé sa reconversion en tant qu'entraîneur adjoint des moins de 19 ans en ce début du mois de septembre. "Je le vis très bien puisque je l'ai choisi. J'ai été très bien accueilli au centre de formation. [...] J'avais un peu d'appréhension, mais j'adore vraiment ce rôle, à moi de bien apprendre," a confié au micro de France Bleu celui qui aspire à devenir un jour entraîneur-éducateur.

Julien Ielsch est impressionné par le recrutement de son ancien club pour cette saison 2018-2019. "Sans dénigrer qui que ce soit, on peut être fier de faire jouer dans un stade de 12 000 places à la Licorne, dans une ville comme Amiens, quatre mecs qui ont fait la Coupe du Monde [Ghoddos avec l'Iran, Krafth avec la Suède, Kurzawa pour la Pologne, viennent d'être recrutés. Konaté, déjà présent, a joué avec la sélection sénégalaise, NDLR]."

 


Il poursuit : "Je pense qu'ils étaient suivis pour d'autres clubs, donc on peut être fiers. Après c'est peut-être un peu tard, mais je me mets ) la place du staff : je sais très bien la difficulté de la barrière de la langue et la cohésion de groupe. Ça fait déjà trois ans qu'on a [nos nouveaux joueurs] sur le tard parce qu'on ne peut malheureusement pas proposer les mêmes salaires et transferts que certains clubs peuvent se permettre." Pour le joueur, qui évolue à présent en amateur en N3, le club picard a encore de beaux jours devant lui.

 

Sur le même sujet

Julien Pilette : "Si chacun ramasse un déchet par jour, c'est réglé"

Les + Lus