Cet article date de plus de 3 ans

Whirlpool : ils demandent une augmentation, ils obtiennent... un sèche-linge

La direction du site Whirlpool à Amiens a rencontré les organisations syndicales dans le cadre des négociations annuelles. Elle propose aux employés un sèche-linge en guise d'augmentation. 
© FRANCOIS NASCIMBENI / AFP
"Heureusement qu'on ne travaille pas dans une boucherie, ils nous auraient proposé un rosbif !", ironise un représentant de la CGT. "On avait demandé 700 euros d'augmentation générale, en sachant qu'on ne les obtiendrait pas. Mais l'année dernière, en demandant ça, on avait obtenu 4%."

Une augmentation de salaire pour les derniers mois d'activité de Whirlpool, c'est ce qu'espéraient obtenir les délégués syndicales à la fin des négociations annuelles obligatoires. Finalement, ils n'auront obtenu qu'un treizième mois réel et... un sèche-linge. "En fait, ils estiment le prix d'un sèche-linge, et considèrent que c'est une augmentation.", explique le délégué syndical. 
 
Les syndicats préviennent, ils sont près à mener d'autres actions : "Ils ne nous mettront pas à la porte dans cinq mois sans rien nous donner."
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
whirlpool économie entreprises social