• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Commémorations : dans la Somme, la mairie de Drucat recherche des descendants de poilus

Pour finaliser leur cérémonie du 11 novembre, des élus de Drucat cherchent les descendants des poilus enterrés sur la commune / © Mairie de Drucat
Pour finaliser leur cérémonie du 11 novembre, des élus de Drucat cherchent les descendants des poilus enterrés sur la commune / © Mairie de Drucat

Pour finaliser leur cérémonie du 11 novembre, des élus de Drucat cherchent les descendants des poilus enterrés sur la commune. Sur cinq soldats, quatre familles ont été retrouvées. La mairie est toujours à la recherche des proches du cinquième homme.
 

Par MCP

Jean-Marie Bourbier est mort il y a tout juste 104 ans, le 2 novembre 1914 à Soupir, dans l’Aisne. Né à Hazebrouck le 24 juillet 1880, il était sous-lieutenant du 267ème régiment d’infanterie.

Ces quelques dates sont les seules informations dont dispose la mairie de Drucat. A l’occasion de la cérémonie du 11 novembre, les élus de la commune souhaitent inviter les descendants des cinq poilus enterrés sur le territoire.
 
La mairie de Drucat ne possède pas beaucoup d'informations sur Jean-Marie Bourbier, poilu mort pour la France en 1914. / © Mairie de Drucat
La mairie de Drucat ne possède pas beaucoup d'informations sur Jean-Marie Bourbier, poilu mort pour la France en 1914. / © Mairie de Drucat

Avec patience et organisation, Jack Deruche, adjoint à la vie communale, est déjà parvenu à identifier quatre familles. Mais le cas de Jean-Marie Bourbier pose problème. Malgré de nombreuses recherches et croisements généalogiques, l’élu n’a toujours pas réussi à trouver ses descendants. « C’est important que les familles soient présentes pour notre cérémonie du 11 novembre 2018, explique l’élu. Car les 11 novembre suivants auront beaucoup moins de relief que ceux des quatre dernières années ».

Pour commémorer le centenaire de l’armistice, la mairie prévoit une cérémonie au cimetière et des animations organisées par les enfants de la commune. « Retrouver ces familles, cela fait partie de notre devoir de mémoire. Il faut que les descendants se souviennent que leurs ancêtres sont morts pour la France » conclut Jack Deruche.

Si vous avez des informations sur les descendants de Mr. Bourbier, vous pouvez contacter Jack Deruche au 03 22 31 73 17.
 

Sur le même sujet

Les clefs de Mat Bastard

Les + Lus