Le Crotoy : ils souffleront dimanche pour ralentir la vitesse de déplacement de la Terre

La plage du Crotoy au cœur d'une performance artistique / © Alexis Martin
La plage du Crotoy au cœur d'une performance artistique / © Alexis Martin

"Immobilisons-nous !" est un projet pour le moins original. Deux étudiants en art donnent rendez-vous dimanche à ceux qui le souhaitent au Crotoy pour souffler dans le sens contraire de la rotation de la Terre. Cette performance poétique a obtenu le 1er prix de la Bourse à la création de l'UPJV.

Par Camille Di Crescenzo

Alain Carroué et Louis Leroux ne manquent pas d'imagination. Ces deux étudiants en art organisent ce dimanche 27 octobre une performance artistique intitulée "Immobilisons nous !" pour le moins originale. 
Le principe est de ralentir la vitesse de déplacement de la Terre en soufflant dans le sens contraire de sa rotation. 
Pour cela, ils appellent toute personne qui le souhaite à participer à l'événement. Rendez-vous à 14h au Crotoy, 22 allée de la Grève. 

Ce projet a obtenu le premier prix de la Bourse à la création de l'Université Picardie Jules Verne. "Tout est parti d'un appel à projet en master 2 plastique dont le sujet était le déplacement explique Alain Carroué, on a voulu prendre le contrepied en tendant le plus possible vers l'immobilité". 

Suite à l'appel à projets, les deux jeunes gens font des recherches sur Internet et s'intéressent à un événement survenu à des milliers de kilomètres de là.
"En 2009, l'ouverture du barrage des trois gorges en Chine a provoqué un ralentissement de 0,06 microsecondes du mouvement de la planète bleue, à cause du déplacement immense des masses d'eau. Mais cet événement ne relevait pas d'une démarche engagée : les Chinois n'ont pas fait exprès de nous ralentir. Alors que le projet présenté aujourd'hui atténuera notre vitesse de déplacement, volontairement".
 

Une cantate éolienne


La démarche d'Alain et Louis, elle, se veut poétique et un peu politique. "Le monde va de plus en plus vite. On veut aller à l'encontre de ça en réunissant le plus de gens possible pour réfléchir sur tout ce qui nous entoure".
Ainsi, les deux étudiants vont établir une marche d'environ 1/2 heure puis dispatcheront les participants sur une seule ligne face à l'Ouest, le sens contraire de la rotation de la Terre. Ils tablent sur une cinquantaine de personnes. Des enseignants de la fac d'art ont prévu de venir ainsi que des Crotellois. Mais il n'y a aucune limite, tout le monde est invité à participer à la performance.

"On ne donne pas d'indication mais on préconise de demander aux participants de venir avec le moyen de contrer le sens de rotation de la Terre par l'intermédiaire d'un outil qui produit du vent. Ça peut être un instrument à vent ou tout autre objet qui crée de l'air, comme un éventail ou une flûte. À eux de s'emparer de ça. Produire du vent, c'est le seul cahier des charges". 
"Notre théorie est que si cent personnes alignées soufflent dans le sens contraire de la rotation de la Terre, cette dernière verra sa vitesse de rotation ralentir d'une manière infime. Il y a là un geste symbolique, une manifestation poétique contre le chemin écologique absurde que notre société est en train de prendre".


Le groupe s'arrêtera de marcher le plus loin possible d'une construction humaine. Quand tout le monde sera placé, avec son mégaphone, Alain donnera le signal pour souffler, environ 4 à 5 secondes. Il y aura probablement un deuxième essai.

Louis qui est plasticien vidéaste filmera la performance pour réaliser un documentaire.
Une vingtaine de DVD seront édités et feront foi de cette performance artistique. 

Rendez-vous est donné à 14h mais attention au changement d'heure ! Cette nuit, on passe à l'heure d'hiver.

Sur le même sujet

Les + Lus