Démantèlement d'un important trafic de stupéfiants par la gendarmerie de la Somme

Publié le Mis à jour le

Selon une information parue sur la page facebook de la gendarmerie de la Somme, une importante opération judiciaire, menée le 10 décembre, a permis de mettre fin à un trafic de stupéfiants dans le secteur de Dargnies (80), d'Amiens (80) et d'Aumale (76). 

A la suite d'un renseignement anonyme obtenu en septembre 2015, la communauté de brigades de Frivile-Escarbotin (80) a mené l'enquête dans le Vimeu.
Après plusieurs mois d'investigation, les gendarmes ont démantelé un vaste réseau de trafics de stupéfiants et procédé à six interpellations, simultanées, le 10 décembre, dès 6 heures à Dargnies, à Woincourt, à Amiens et Aumale, en Seine-Maritime, ainsi qu'à des perquisitions menées aux domiciles.
Ont été saisis de l'héroïne, du cannabis, de l'argent (plus d'un millier d'euros) ainsi que divers objets.

Un réseau démantelé, six interpellations

Les six personnes interpellées ont été placées en garde à vue.
Les deux doyens du groupe âgés de 34 et 38 ans, suspectés d'être à la tête du réseau, ont été jugés ce jour en comparution immédiate au TGI d'Amiens (80). Les quatre autres personnes seront convoquées ultérieurement par la justice.

D'importants moyens ont été mis en oeuvre pour participer à l'opération : près de 50 cinquante gendarmes des compagnies d’Abbeville et de Neufchâtel-en-Bray (Seine-Matime), trois équipes cynophiles de Saint-Quentin (Aisne) et de Normandie et une équipe du peloton spécialisé de protection de la gendarmerie de Paluel (Seine-Maritime). La police nationale d’Amiens a également été mobilisée.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité