Bannière résultats municipales

L'un est élu dans la Somme, l'autre dans l'Aisne : chez les Legrand, on est maire de père en fils

Samedi 23 mai, les conseils municipaux élus lors du 1er tour ont pu élire leur maire. À Bray-St-Christophe, c'est désormais Benoît Legrand qui se retrouve à la tête de cette commune de l'Aisne. Il est le fils de l'ancien maire, élu le même jour au même moment maire de Ham dans la Somme où il vit.

A gauche, le fils, Benoît, maire de Bray-st-Christophe dans l'Aisne, A droite, Eric, le père, maire de Ham dans la Somme.
A gauche, le fils, Benoît, maire de Bray-st-Christophe dans l'Aisne, A droite, Eric, le père, maire de Ham dans la Somme. © C.Jean-Pierre

Dans la salle des fêtes réservée pour l'élection du nouveau maire de Bray-Saint-Christophe dans l'Aisne, les membres de l'équipe lors du 1er tour portent tous un masque. Ils sont tous espacés de plusieurs chaises. Pareil pour les habitants venus assiter au vote.

Fils de l'ancien maire


Parmi eux, l'ancien maire de la commune, Eric Legrand. Il ne fait plus partie de 70 âmes de Bray-Saint-Christophe. Il est juste là pour voir son fils, Benoît, être élu maire pour la deuxième fois consécutive. "J'assiste au conseil d'élection du maire dans cette commune depuis 1971, raconte Eric. J'étais tout gamin ! "Chez les Legrand, on tombe dans la politique locale jeune. Et être maire, c'est une histoire de famille.

 
Petite chronologie des faits : Eric, le père, vit à Bray-Saint-Christophe depuis qu'il a un an. Il a été élu à la tête de la commune la première fois en 1983. Il était alors le plus jeune maire de France à 21 ans. Patron d'une entreprise de fabrication de matériel électrique, il a ensuite fait 5 mandats avant de raccrocher en 2014. Benoît, l'un de ses trois enfants, a alors décidé de prendre la suite. "Ce n'était pas prévu que mon fils prenne la relève, avoue Eric. Ça s'est fait naturellement. J'étais élu pendant 5 mandats avec un adjoint qui est resté avec moi à chaque fois et qui aurait pu prendre la suite. C'était prévu comme ça. Mais il n'a pas souhaité y aller. On était à trois semaines des élections et il n'y avait personne pour se présenter. Alors Benoît s'est proposé pour continuer. Ça fait très plaisir".

Un 7ème mandat pour le père


"On peut dire que j'ai récupéré ça de mon père. C'est la continuité, confie Benoît, directeur d'un magasin à Péronne. Il n'y a pas eu besoin de convaincre. Je suis orignaire du village et j'y suis fortement attaché. C'était une évidence pour moi de prendre le relais et de continuer la gestion de la commune. J'ai baigné dedans : quand j'étais jeune, je voyais mon père aller dans les différentes réunions avec les communauté de communes." 

Eric, le père, ne reste pas pour la photo du nouveau conseil municipal. Il est attendu à 8 kilomètres de Bray-Saint-Christophe, à Ham dans la Somme. 
 
C'est dans cette commune qu'il déménage en 1998 pour des raisons personnelles. Il la connaît bien puisqu'il y a fait toute sa scolarité, tout comme ses enfants après lui. Mais il reste maire de Bray-St-Christophe parce que son entreprise est dans la commune. Impliqué depuis toujours dans la vie associative de Ham, il en devient conseiller municipal et président de la communauté de communes en 2014.

2020, 7ème mandat : c'est dans un gymnase, selon les règles sanitaitres imposées par le gouvernement, qu'Eric Legrand devient le nouveau maire de cette ville de 5000 habitants. Benoît arrive en retard mais peut quand même assister à l'élection de son père : "ça fait quelque chose de le voir là. Une belle ville comme Ham, un gros conseil municipal, ça fait quelque chose...après toutes ces années de travail le soir, les week-ends, chuchote-t-il. Son moteur, sa motivation, c'est l'intérêt général. Je vous assure que c'est vraiment l'intérêt général".

Les voici tous deux partis pour 6 ans de mandat. Tels maires, tels fils…
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter