• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Grand prix de Picardie : la plage de Fort-Mahon, un délice pour les pilotes de char à voile

De l'avis d'experts, les plages du nord de la France, et la plage de Fort-Mahon (Somme), sont particulièrement techniques. / © BELPRESS/MAXPPP
De l'avis d'experts, les plages du nord de la France, et la plage de Fort-Mahon (Somme), sont particulièrement techniques. / © BELPRESS/MAXPPP

La plage de Fort-Mahon (Somme) accueille ces 15 et 16 septembre le Grand prix de Picardie de Char à Voile. Attention, l'épreuve réunit des pilotes chevronnés, car nos grandes étendues de sable picardes, d'apparence si plates, recèlent nombre de chausse-trappes.

Par V.P. avec Yolande Malgras

Pour les 34 pilotes venus des quatre coins de France à la première course de la saison, c'est la séance briefing d'avant départ. Vétérans et juniors, surtout originaires de la façade Atlantique, ils sont tous passionnés de char à voile et viennent participer au grand prix de Picardie à Fort-Mahon (Somme).

"On démarre en Vendée et on termine vers Gravelines et Dunkerque, note Pierre Pruvost, président du club "Les Voiles de Picardie". Ce sont des gens qui sont de bord de mer et qui aiment le char à voile pour des raisons de vitesse, de plein air, de promenade, de technique."
 

Un spot exceptionnel

Enfin, le vent a daigné se lever. Départ de la première manche pour une boucle de 2,5 km entre creux et bosses. Un terrain de jeux à ciel ouvert depuis sa plus tendre enfance pour Augustin, le Doullennais, aujourd'hui à la tête d'une des deux entreprises françaises de fabrication de char à voile.

"C'est un spot exceptionnel ! Les plages du nord sont très techniques parce qu'on a jamais des plages toutes lisses. Là, on a des bancs de sable, du mou, du dur... donc c'est super intéressant pour la compétition et pour le plaisir!" détaille Augustin Descure, champion d'Europe 2017 de char à voile.

Quatre femmes pilotes seulement ont pris part à la compétition.  Le vent souffle de travers, à 3 mètres par seconde. De quoi atteindre des pointes à 50, voire 60 km/h. Pour la Berckoise Lina Bousnane, championne d'Europe 2016 de char à voile, c'est le bonheur assuré  :"on a vraiment l'impression de faire corps avec les éléments, c'est ça qui est super. On est au ras du sol, on a l'impression de flotter au dessus du sable."

►Pratique : le Grand prix de Picardie de char à voile se déroule à Fort-Mahon (Somme) samedi 15 septembre de 9 heures à 14h30 et dimanche 16 septembre de 9h30 à 14 heures.
 

Notre reportage à Fort-Mahon (Somme)

Grand prix de Picardie : la plage de Fort-Mahon, un délice pour les pilotes de char à voile
Reportage : Yolande Malgras et Florie Castaingts. Intervenants : Pierre Pruvost, président du club "Les Voiles de Picardie"; Augustin Descure, champion d'Europe 2017 de char à voile; Lina Bousnane, championne d'Europe 2016 de char à voile.

Sur le même sujet

TRIBUNE NORD. Quelles solutions face à l’homophobie dans les stades ?

Les + Lus