L'eau du robinet impropre à la consommation dans huit communes du sud de la Somme

L'eau du robinet a été déclarée impropre à la consommation dans huit communes de la Somme après des analyses bactériologiques. L'ARS demande aux habitants concernés de ne pas la consommer jusqu'à nouvel ordre. 

Image d'illustration
Image d'illustration © FREDERIK GILTAY / FTV

Des analyses bactériologiques effectuées dans le cadre de contrôles de l'eau ont mis en lumière des signes de "dégradation batériologique" dans plusieurs communes de la Somme. L'Agence régionale de santé (ARS) demande aux habitants de ne plus utiliser l'eau du robinet pour la préparation des aliments, la boisson, et dans la mesure du possible le lavage de dents jusqu'à nouvel ordre.

Au total huit communes sont concernées, réparties sur trois intercommunalités : Oresmaux, Monsures, Essertaux, Flers-sur-Noye, Fransures, Rogy, Grattepanche et Saint-Sauflieu. 

Les mairies et les communautés de communes ont mis en place des distributions de bouteilles d'eau. "Ce n'est pas une conséquence des intempéries car les analyses ont été faites sur un prélèvement effectué le 18 juin, a précisé Michèle Péronne, maire d'Oresmaux et présidente du syndicat qui gère l'alimentation en eaux de ces communes. De nouveaux prélèvements vont être analysés, les résultats devraient arriver vendredi 25 juin."

C'est l'ARS qui décidera ou non de lever la restriction. "Dans l'attente des résultats, les opérations de purge sont en cours sur le réseau de distribution", a précisé dans un communiqué Amiens Métropole, dont deux des communes concernées dépendent.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
consommation économie