Lourdes sanctions après l'agression du jeune arbitre Théo Boucher, lors d'un match de foot dans la Somme

Publié le

Interdiction de jouer en club pendant 24 ans, c'est la sanction prise à l'unanimité par les membres de la commission de discipline du district de foot de la Somme, contre l'agresseur de Théo Boucher. Le 2 avril, le jeune arbitre de 18 ans avait été insulté et roué de coups lors d'un match du RC Salouël-Saleux.

Une réunion exceptionnelle de la commission de discipline départementale de foot du district de la Somme, s'est tenue le 10 mai dernier. Les quatre personnes interpellées le 11 avril, une mère de famille et ses deux fils, ainsi qu'un autre joueur, ont été lourdement sanctionnées : 24 ans d'interdiction de jouer en club pour l'agresseur du jeune arbitre et 2 ans pour celui qui a l'a insulté.

La mère et le frère de l'agresseur écopent également d'une sanction. Pendant 24 ans, ils ne pourront pas se licencier dans un club de football, avec une extension à l'ensemble des Fédérations. 

"On ressent qu'on se fait plus respecter"

Pour le jeune Théo Boucher, "ces sanctions sont totalement exemplaires et 24 ans ce n'est pas anodin" nous a-t-il confié par message. Le district a voulu marqué le coup. Je pense que ces sanctions vont permettre de faire réaliser aux personnes qu'il faut se calmer. C'est déjà le cas. Depuis que j'ai ré-arbitré, on ressent qu'on se fait plus respecter et que les délégués font plus attention aux propos, de même pour les coachs". 

Souffrant d'une lésion de sept centimètres au crâne, le jeune arbitre de 18 ans, avait décidé de porter plainte suite à son agression. Il venait tout juste de terminer sa formation d'arbitre central et avait été passé à tabac sur le terrain de Salouël, près d'Amiens, alors qu'il jugeait une rencontre de U17.

Ces sanctions ont été prises à l'unanimité par les membres de la commission de discipline du district de la Somme, mais "elles peuvent faire l'objet d'un appel" rappelle Didier Dutilleux, membre de la commission de discipline du district de la Somme. Cette année, 6 appels ont été formulés sur les 400 cartons rouges distribués.

Nombre de commissions de discipline en hausse

La commission de discipline est saisie pour chaque fait de violence. Pour cette saison, elle a instruit plus de 1 300 dossiers et réalisé plus de 105 auditions, un record.

Également dirigeant du club de foot du Conty Loeuilly, Didier Dutilleux prône la prévention et le dialogue. 

Au-delà des sanctions prises à l'encontre des agresseurs de Théo Boucher, une autre instruction est en cours au pénal.