• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Sécheresse : les éleveurs de l'Oise et de la Somme désormais concernés par les mesures d'aide ministérielles

© Philippine Potentier / FTV
© Philippine Potentier / FTV

Dans un communiqué, le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation Didier Guillaume, a décidé d'étendre à 27 nouveaux départements, dont l'Oise et la Somme, la dérogation permettant aux éleveurs concernés par un manque de fourrage lié à la sécheresse, de valoriser leurs jachères.

Par Camille Di Crescenzo

Dans l'Oise et la Somme, désormais les éleveurs touchés par le manque de fourrage lié à la sécheresse, pourront bénéficier de la dérogation permettant de valoriser leurs jachères

Dans son communiqué ce lundi, le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation Didier Guillaume, a décidé d'étendre cette mesure à 27 nouveaux départements, ce qui porte à 60 le nombre total de départements bénéficiant de cette dérogation pour cas de force majeure.

Après échange avec la Commission européenne, cette dérogation sera étendue aux céréaliers des départements concernés, précise le communiqué.
 

Pour bénéficier de cette clause, les agriculteurs qui auront valorisé leurs jachères déclarées en tant que surfaces d'intérêt écologique (SIE) doivent adresser un courrier à leur Direction Départementale des Territoires et de la Mer (DDTM). En conséquence, ces jachères, même fauchées ou pâturées garderont le caractère SIE.
 
Parmi les autres mesures mises en place par le ministre, les exploitants qui le demandent, pourront décaler au 20 août la date de début de présence obligatoire des cultures dérobées. Cette dérogation sera accordée en fonction de l'évolution de la situation climatique. Les exploitants dont les cultures n'auraient pas levé ou partiellement levé doivent déposer une demande de dérogation.
 

Appel à la solidarité entre agriculteurs

Le ministre a appelé les agriculteurs à faire preuve de "solidarité entre eux", souhaitant voir des échanges se mettre en place entre les "départements disposant de fourrages et ceux en pénurie".

Le dispositif des "calamités agricoles" sera lui, "activé dès le bilan de la sécheresse 2019 connu". Ce dispositif vise à apporter aux exploitations agricoles qui ont subi une perte de récolte d'origine climatique une indemnisation financée par le Fonds national de gestion des risques en agriculture (FNGRA), selon certaines conditions d'éligibilité.
 

Restrictions d'eau en vigueur

Lundi, 160 arrêtés de restriction d'eau étaient toujours en vigueur, concernant 78 départements, selon la base de données Propluvia du ministère de la Transition écologique.

Dans l'Oise, le bassin de l'Aronde est placé en zone d'alerte rouge, du 25 juillet au 30 août 2019. Le bassin de la Divette et de la Verse, sont actuellement sous alerte orange. 
 

Nouveaux départements bénéficiant de la dérogation "jachères"

  • Bourgogne : Côte d'Or, Yonne et Saône et Loire, Haute-Saône
  • Midi-Pyrénées : Hautes-Pyrénées
  • Occitanie : Aveyron, Lot, Lozère
  • Centre-Val de Loire :  Indre-et-Loire
  • Nouvelle Aquitaine : Gironde, Lot-et-Garonne, Dordogne
  • Auvergne-Rhône-Alpes :  Savoie
  • Grand-Est : Bas-Rhin, Meurthe-et-Moselle, Moselle, Vosges, Aube, Marne et Haute-Marne
  • Pays de la Loire : les 5 départements de la région
  • Hauts-de-France : Oise et Somme


Ancien zonage : 

  • Centre Val de Loire : 18, 36, 41, 45
  • Région Auvergne Rhônes Alpes : 01, 03, 07, 15, 26, 38, 42, 43, 63, 69, 74
  • Occitanie : 09, 11, 30, 31, 32, 34, 66, 81, 82
  • Nouvelle Aquitaine : 23
  • PACA : 13, 83, 84, 06, 05
  • Bourgogne-Franche-Comté : 39, 58
  • Grand Est : 68

 

Sur le même sujet

La Braderie de Lille, la Grande Fête

Les + Lus