• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

J'ai assisté pour vous à la cérémonie de l'Anzac Day

Cérémonie de l'Anzac Day le 25 avril 2019 / © Alice Donckele / France 3 Picardie
Cérémonie de l'Anzac Day le 25 avril 2019 / © Alice Donckele / France 3 Picardie

Tous les 25 avril, les Australiens célèbrent l'Anzac Day en hommage aux soldats morts durant la Première Guerre mondiale. La cérémonie, retransmise de l'autre côté du globe, se tient chaque année à Villers-Bretonneux dans la Somme. Notre journaliste raconte sa première nuit de commémoration.

Par Eline Erzilbengoa


On m'avait dit : le pire c'est le froid, ou la pluie, ou même le vent. J'ai eu les trois. Et c'est une tradition paraît-il. "Ah oui chaque année c'est pareil, il pleut tout le temps", affirme Justine, emmitouflée sous plusieurs couches de vêtements. "Cela ne nous empêche pas de revenir", confie-t-elle.
 
Le mémorial national australien de Villers-Bretonneux lors de l'Anzac Day 2019 / © Alice Donckele / France 3 Picardie
Le mémorial national australien de Villers-Bretonneux lors de l'Anzac Day 2019 / © Alice Donckele / France 3 Picardie

Il est 3 heures du matin au mémorial national australien de Villers-Bretonneux, et rien ne permet vraiment de s'abriter à part les ponchos transparents imperméables préalablement distribués à l'entrée. "Vous savez, comparé à ce qu'ils ont vécu pendant la Première Guerre mondiale, le mauvais temps c'est rien du tout, on leur doit bien ça", souligne Sébastien.
 


"Ils ont combattus pour nous"

Les chaises sont trempées, mais les 1.900 spectateurs prennent place tout de même. Je me suis souvent demandée qui pouvait bien venir ici en pleine nuit. Des Australiens, beaucoup. Mais aussi finalement quelques Picards. "Cela nous concerne parce qu'ils ont combattu pour nous, alors que ce n'était pas vraiment leur guerre", témoigne Virginie.
 
C'est une tradition, la pluie s'est aussi invitée lors de l'Anzac Day le 25 avril 2019 / © Alice Donckele / France 3 Picardie
C'est une tradition, la pluie s'est aussi invitée lors de l'Anzac Day le 25 avril 2019 / © Alice Donckele / France 3 Picardie

Cette phrase fait résonance, lorsque je m'approche de plus près du mémorial. 11 000 noms y sont gravés. Ces soldats que l'on n'a jamais retrouvé. Des coquelicots et des drapeaux australiens ont été accrochés par les familles. "C'est mon grand-père ici", montre du doigt Ashley en effleurant le mur. "C'est un jour spécial pour moi, c'est la première fois que je viens ici."
 
Le mur du mémorial comportant les 11 000 noms des soldats australiens morts durant la Grande Guerre / © Alice Donckele / France 3 Picardie
Le mur du mémorial comportant les 11 000 noms des soldats australiens morts durant la Grande Guerre / © Alice Donckele / France 3 Picardie
 

Des visages sur ces noms

Il est 5h30 lorsque la cérémonie commence. Les photos des soldats australiens sont alors projetées sur la Tour du Souvenir. Ils avaient la vingtaine ou la trentaine. "Ils étaient très jeunes, ils n'ont rien connu de la vie et ils sont venus d'un pays lointain nous défendre, on leur doit notre hommage et les honneurs", me disait plus tôt Sébastien, qui n'a jamais raté un Anzac Day depuis 20 ans. 
 
Les photos des soldats australiens projetées sur la Tour du Souvenir lors de l'Anzac Day 2019 / © Eline Erzilbengoa / France 3 Picardie
Les photos des soldats australiens projetées sur la Tour du Souvenir lors de l'Anzac Day 2019 / © Eline Erzilbengoa / France 3 Picardie

À ce moment-là, nul besoin d'être australien pour sentir une vive émotion. Les lectures des officiels se succèdent malgré la pluie qui n'a cessé de tomber. Je suis aussi transie de froid que les militaires en face de moi, mais ce n'est pas grave. 
 
 

Le jour se lève

Aux alentours de 6h15, l'Aumônier de la marine royale australienne appelle à la prière et je découvre que le ciel a changé de couleur. C'est déjà l'aube. Le Dawn Service n'a duré qu'une heure et s'est conclu par le dépôt de gerbes traditionnel au pied de la Tour du Souvenir.
 
Le jour se lève au mémorial national australien de Villers-Bretonneux lors de l'Anzac Day 2019 / © Alice Donckele / France 3 Picardie
Le jour se lève au mémorial national australien de Villers-Bretonneux lors de l'Anzac Day 2019 / © Alice Donckele / France 3 Picardie

Je me retourne, il fait enfin jour et il ne pleut plus. Pas de lever de soleil à l'horizon, mais cette étendue de plaines et la ville d'Amiens au loin, sauvée in extremis, grâce à eux, 101 ans plus tôt.
 
Les plaines de la Somme vues depuis le mémorial national australien de Villers-Bretonneux / © Eline Erzilbengoa / France 3 Picardie
Les plaines de la Somme vues depuis le mémorial national australien de Villers-Bretonneux / © Eline Erzilbengoa / France 3 Picardie

A lire aussi

Sur le même sujet

Périnne Diot, interprète Français - langue des signes française

Les + Lus