Son père arbitrait le VA-OM en 1993, il arbitre l'OM-VAFC en 2018

C'est un curieux coup du sort : Sébastien Denis, l'un des arbitres de la rencontre entre Marseille et Valenciennes dimanche est le fils d'un autre arbitre, qui officiait lors du célèbre VA-OM de 1993.

Hasard ou destin ? Le football aussi a ses coïncidences que l'on peine à expliquer. Le 20 mai 1993, Valenciennes accueillait Marseille pour la Coupe de France. Un match qu'arbitrait notamment Patrick Denis et qui est resté célèbre pour le scandale de corruption qu'il a soulevé.

25 ans plus tard, un nouveau match OM-VAFC se tiendra demain au Vélodrome pour les 1/32 de finale de la Coupe de France et l'on comptera parmi les arbitres... un certain Sébastien Denis.

1993, c’est loin, c’est du passé


"C’est un pur hasard de voir mon fils arbitrer à nouveau un OM-Valenciennes, c’est assez marrant" s'amuse Patrick Denis sur RMC, à l'origine de l'information. 

"1993, c’est loin, c’est du passé" commente-t-il lorsqu'on lui parle de l'affaire qui a fait trembler le football français.


Il se souvient en tout cas de "l’agitation à la mi-temps du match" après que le défenseur valenciennois Jacques Glassman a révélé qu'un joueur et un membre des instances dirigeantes de Marseille lui avaient proposé de l'argent pour lever le pied.


L'affaire, portée au tribunal correctionnel de Valenciennes, a conduit à une peine d'un an de prison ferme pour Bernard Tapie, et à des peines avec sursis pour d'autres joueurs et dirigeants de l'Olympique de Marseille.

"Mon fils Sébastien est resté discret et ne s’est jamais trop intéressé à cette histoire" raconte aujourd'hui Patrick Denis. "Il était peut-être un peu jeune… ou sûrement déjà trop concentré sur sa propre carrière d’arbitre !"

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité