TEMOIGNAGE. “Ma facture a quadruplé” : à 85 ans, elle se bat contre son compteur Linky

Gilberte Morel et son compteur Linky, à Arras, ce lundi 7 octobre / © FRANCE 3
Gilberte Morel et son compteur Linky, à Arras, ce lundi 7 octobre / © FRANCE 3

Une Arrageoise a porté plainte contre Enedis qui lui réclament des impayés de facture d'électricité. Elle affirme que la pose du compteur Linky a fait fortement augmenter sa consommation. 

Par A.Hanquet / JP.Crinon / E.Magdelaine

A 85 ans, elle n'a pas hésité à aller au tribunal. En colère, agacée par l'attitude d'Enedis à son égard. "Ça fait plusieurs années que je me bats. Je ne céderai pas parce que j'ai raison", dit Gilberte Morel avec énergie.

Cette retraitée vit à Arras. Elle a porté plainte contre Enedis qui lui a posé un compteur Linky en février 2017... La compagnie d'électricité lui réclame le paiement de factures qu'elle juge beaucoup trop élevée : "Ils m'ont monté le compteur Linky en février 2017. Et quand j'ai reçu quelques mois après la première facture, j'ai dit : "C'est pas possible. Ils se sont trompés. Je paye tout le quartier... Avant, je payais 100 euros pour l'année. Quand ils m'ont mis le compteur Linky en 2017, je suis arrivé à 500 euros, avec toujours la même façon de vivre."
 
"Ma facture est quadruplé" : à 85 ans, elle se bat contre son compteur Linky

"Je n'ai jamais triché"


Enedis affirme que Gilberte Morel pourrait avoir trafiqué son précédent compteur, qu'elle ne payait pas assez avant, qu'elle aurait changé ses habitudes de consommation... La vieille dame proteste, conteste mais le 9 août 2018 (une coupure de trois mois), Enedis lui a coupé l'électricité. "J'étais choquée et puis en colère, quand même... Etre traitée comme ça à mon âge alors que je n'ai jamais triché...Ils m'ont répondu que non, que c'était normal, que j'avais triché. Ils m'ont dit : "Vous avez manipulé votre compteur. C'est pas possible... Ça fait au moins dix ans que vous trichez... J'ai dit : "Dites-moi comment on fait, hein..." Je ne sais pas le faire, moi..."

Aidée par deux collectifs, l’ACCAD (Anti compteurs communicants Artois-Douaisis) et CALGEA62 (Collectif avionnais anti Linky gaz et eau) et sa famille, Gilberte Morel a décidé d'aller jusqu'au bout. Le procès a eu lieu il y a quelques jours. Le jugement sera rendu fin novembre. "Quand je rencontre des gens dans la rue, ils me disent : "Bravo, vous avez raison de ne pas céder !"
 

Linky et polémique


Hypersensibilité aux ondes, problème de droit d'accès aux données, incendies... régulièrement, le compteur Linky fait l'objet de critiques par certains consommateurs. Quelques centaines de communes ont même décidé de ne pas rendre le changement de compteur obligatoire pour leurs administrés.

Le 20 mars 2019, le juge des référés du tribunal de grande instance de Toulouse a accordé à 13 personnes souffrant d’hypersensibilité aux ondes le droit de ne pas s’équiper d’un compteur Linky, une première.




 

Sur le même sujet

Dimanche en politique en Picardie : Policiers, sapeurs-pompiers et élus agressés : halte au feu ?

Les + Lus