• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

“Tournée minérale” : 125 000 Belges s'engagent à ne pas boire d'alcool en février

Un mois sans bière ? C'est le défi relevé par plus de 125 000 Belges.
Un mois sans bière ? C'est le défi relevé par plus de 125 000 Belges.

Ce n'est pas une blague belge : certains sont passés à l'eau en ce mois de février chez nos voisins. La fondation pour le cancer tire la sonnette d'alarme. La consommation d'alcool nuit gravement à la santé. 1 belge sur 10 s'est donc inscrit à la "tournée minérale".

Par @3nord

A l'heure du déjeuner, en ce mois de février, il n'est pas rare en Belgique de croiser des consommateurs d'eau minérale. 126 800 Belges se sont inscrits à l'opération "Tournée minérale" (l'objectif initial était fixé à 15 000 participants). Un défi qui consiste à ne pas boire d'alcool en février. Nos journalistes Florence Mabille et Vincent Dupire se sont rendus à Bruxelles pour constater ce succès.
"Tournée minérale" en Belgique : un mois sans boire d'alcool

Des cafetiers râlent

A l'origine de cette opération, la Fondation belge contre le Cancer. Plus d'un verre d'alccol par jour multiplie les facteurs de risques. La tournée minérale ne joue pas sur la culpabilité, elle préfère parler des bienfaits."Ça redonne plus d'énergie, c'est une meilleure qualité de sommeil, explique Thomas Maertens, responsable communication de la Ligue contre le Cancer. Ça fait aussi des économies et peut permettre de perdre un peu de poids."
                                                                            
Et ça marche tellement bien que près d'un exploitant de cafés ou restaurant sur deux constate une baisse de la consommation d'alcool, de 15% en moyenne, et quatre sur dix ont enregistré une baisse de 10% de leur clientèle. ce qui a fait réagir vivement le syndicat neutre pour indépendants (SNI), cité par la RTBF : "Si nous voulons induire un vrai changement de mentalité, il faut plutôt mettre en place des campagnes chocs de sensibilisation publique. Des initiatives de courte durée ne changent rien de manière structurelle et provoquent de sérieux dégâts financiers dans le secteur".

Février va passer, les consommateurs vont-ils revenir comme si de rien n'était ?

Sur le même sujet

Astrid : "Faut arrêter, Mozart c'est pas non plus Chicago !"

Les + Lus