• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Un Lillois, “chasseur de couples”, crée la polémique en Algérie

Rabah Guestal. A gauche, avec un gourdin. A droite, face caméra, dans une vidéo où il présente ses excuses.
Rabah Guestal. A gauche, avec un gourdin. A droite, face caméra, dans une vidéo où il présente ses excuses.

Rabah Guestal, un habitant de Lille qui se fait appeler "Moul El Kezoula” a suscité de nombreuses réactions en Algérie avec une vidéo publiée sur internet et diffusée massivement sur les réseaux sociaux. On le voit "chasser les couples" avec un gourdin. Il a été arrêté par la police. 

Par @F3nord

En Algérie, la vidéo a immédiatement suscité une vive polémique. sur la plage la Sirène, située dans la commune de Bordj El-Kiffan, anciennement Fort-de-l’Eau, à l’est d’Alger. On y voit Rabah Guestal, un habitant de Lille, muni d’une sorte de gourdin, en train de mener une expédition punitive contre des couples en train de bronzer sur la plage. Sur cette vidéo, il s'exprime en arabe. Pas de violence physique mais des interpellations verbales musclées.

Moul El Kezoula fouille avec d'autres personnes derrière les rochers, pour y trouver des jeunes couples amoureux : "Ils commettent un crime puni par Dieu et s’adonnent à la prostitution”, dit-il en arabe.
video algerie

Le site web Algérie Focus qui a révélé l'affaire écrit : "La vidéo de cette chasse aux couples savamment orchestrée déclenche une véritable controverse. De nombreux algériens ont été choqués par la violence inouïe de cette action. Scandalisés, indignés, des commentateurs n’hésitent pas à parler d’une  propagande djihadiste digne de Daech. Une “Daéchisation” de la société algérienne entreprises par certains idéologues qui s’acharnent contre les couples amoureux et la liberté qu’ils incarnent."

C’est du délire !, répond au site Rabah Guestal. Je ne fais pas partie de Daech et je ne suis pas un islamiste. Je ne suis pas un terroriste. Je n’ai pas frappé ces couples. J’ai juste voulu les effrayer. J’ai uniquement voulu nettoyer mon quartier des voyous qui ramènent des prostituées sur notre plage. Je suis un émigré qui vit en France. Je suis un homme cultivé et civilisé. Mais, je n’accepte pas que l’on vienne tourner un film érotique sous la fenêtre de ma maison”, affirme-t-il en totale contradiction avec les images qu'il a tournées et diffusées. 

Arrêté par la police

Il diffuse alors une vidéo d'excuses (en français et en arabe) affirmant que sa vidéo a été mal comprise : “Je vous présente mes excuses et je vous assure que je ne referai plus une telle vidéo ou une telle action. Je ne suis pas un adepte de Daech et je ne souhaite pas le malheur à mon pays”.

excuses


L'affaire prend un tour judiciaire quand Rabah Guestal est arrêté ce dimanche par la police. Il a été présenté lundi matin au Procureur de la République du  tribunal d’El Harrach. 

Selon Sofia Djama, réalisatrice et administratrice de la page Facebook "Ma dignité n’est pas dans la longueur de ma jupe", sur le site "Les observateurs" de France 24, ces images sont "symptomatiques du conservatisme de la société algérienne" : "La "chasse aux couples" n’est donc pas nouvelle en Algérie, où il y a déjà eu également la chasse aux maillots de bain, la chasse à ceux ne respectant pas le jeûne… (...) Par ailleurs, même s'ils étaient en train de faire l'amour, il faut savoir qu'il existe très peu d'endroits où les jeunes couples peuvent se retrouver en Algérie, ce qui est problématique. Dans la capitale, il y a des cafés, des salons de thé… Mais c'est beaucoup plus compliqué dans les plus petites villes, où on trouve de moins en moins de cafés par exemple. Il y a même parfois des pancartes où il est écrit "Interdit aux couples" dans les lieux publics".

Sur le même sujet

Visite guidée du Bruxelles des lobbies

Les + Lus