Cet article date de plus de 4 ans

Une Roubaisienne se recueille Promenade des Anglais et est victime d'une agression raciste

Lundi 18 juillet, quatre jours après l'attentat de Nice, Myriam se recueille sur la Promenade des Anglais où sa tante est morte, lorsqu'elle est victime d'une agression raciste verbale. Témoignage. 
© France 3
C'est une jeune femme de 25 ans, chez qui le chagrin se dispute au traumatisme. Myriam est la nièce de la première victime percutée par le camion lors de l'attentat de Nice. Elle nous reçoit dans la petite maison familiale de Roubaix et nous raconte. Lundi dernier, juste après la minute de silence, Myriam vient se recueillir sur la Promenade des Anglais avec les femmes de sa famille. Un homme les aborde avec une réflexion : "Vous êtes venues en troupeau ?"
durée de la vidéo: 01 min 48
Témoignage d'une Roubaisienne agressée sur la Promenade des Anglais à Nice ©France 3 Nord Pas-de-Calais

La famille Naïthda est une famille musulmane pratiquante parfaitement intégrée, les enfants ont été scolarisés dans les écoles catholiques. Cet amalgame les blesse profondément mais ils ont choisi de ne répondre à la violence par la violence.

Fatima, la tante de Myriam a été enterrée hier matin dans sa région natale de Tinghir au Maroc. Les images de tout un village en deuil apportent un peu d'apaisement à Myriam une famille qui, plus que jamais, veut se sentir pleinement française.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
attentat de nice faits divers