Villages de Picardie cherchent médecin généraliste

A Athies dans la Somme, le médecin part en retraite à la fin de l'année. Le jeune médecin qui devait le remplacer s'est désisté. C'est donc l'inquiétude car le village de 660 habitants risque de se retrouver sans docteur.

Selon une étude menée par l'ARS et l'Insee en 2014, la Picardie a la plus faible densité de médecins généralistes en France. Mais si l'on rapporte cette densité médicale à l'importance des besoins en soins (calculée en fonction de la structure par âge de la population), la Picardie, avec 71 médecins généralistes pour 100.000 habitants, se situe dans la moyenne nationale qui est de 70 généralistes pour 100.000 habitants.
Ainsi, 99 % des Picards résident à moins de 10 mn d’un de leurs cabinets. Et 2 Picards sur 3 ont un médecin généraliste dans leur commune.

Le problème se situe davantage dans les années à venir: d'ici 2020, la Picardie aura un besoin potentiel de 700 nouveaux médecins généralistes. Départs en retraite de ces professionnels, besoins nouveaux générés par la croissance démographique et au vieillissement de la population picarde....D'ici 5 ans, il faudra un remplaçant pour près d’un médecin généraliste sur deux. 

Malgré les différentes mesures et dispositifs mis en place dans le cadre du Pacte Territoire Santé, certains bassins de Picardie ne sont pas assez attractifs pour les jeunes médecins diplômés...



Avec Alain Carton, médecin généraliste à Athies; Alain Acquaire, maire d'Athies; Nicole Jubé et Gérard Maquet, patients du Docteur Carton/Reportage de Floriane Olivier et Didier Bert ©France 3 Picardie