“Vis ma vie” de maire de Béthune le temps d'une journée


Pour mieux comprendre les enjeux de la politique locale et la réalité de la vie d'un maire, deux habitantes de Béthune ont répondu à la proposition du premier magistrat de la ville sur sa page facebook de le suivre toute une journée. Un programme bien rempli, de réunions en chantiers...

Par France 3 Nord-Pas-de-Calais

Audrey Hoorelbeke et Stéphanie Thery, deux habitantes de Béthune, ont répondu à l'appel de leur maire, Olivier Gacquerre, sur Facebook. La proposition : "vis ma vie d'élu" le temps d'une journée. 

Pendant 3 heures, Audrey et Stephanie ont enchaîné les réunions, comme celle sur la conversion numérique de Béthune que l'on peut voir sur notre reportage. Le jargon administratif n'était pas toujours facile à suivre pour l'employée de banque et la coiffeuse dans la vraie vie. "Moi j'ai l'habitude d'être toujours sur le qui-vive, à toujours bouger... Donc être assise comme ça pendant 1h40, c'est très compliqué. J'avoue que j'ai eu quelques coups de barre quand même", sourit Audrey Hoorelbeke

"Je ne suis pas là pour séduire"

La vie d'un maire va à 100 à l'heure. Le premier rendez-vous de l'après midi consistait en une visite de chantier. Cette ancienne école va accueillir bientôt des services municipaux. "Aujourd'hui, je ne suis pas là pour séduire ou pour essayer de trouver de nouveaux militants, confie Olivier Gacquerre, le maire de Béthune. J'essaie plutôt de leur confier les enjeux de mon quotidien."

Les deux habitantes ont pu voir qu'être maire d'une ville de 27 000 habitants est un sacré engagement. Stéphanie Thery le reconnaît : "Comme beaucoup de monde aussi, j'exècre assez le milieu de la politique, qui paraît très loin de nous. Donc, là, je me rends compte que le maire de Béthune est proche de ses citoyens et qu'il a à coeur de combler leurs attentes."

Dans l'étape suivante, le maire a rencontré des habitants mobilisés contre les nuisances dans leur quartier... et Stéphanie faisait partie d'eux. Les candidates de l'opération "vis ma vie de maire" attendent donc d'abord des résultats de leur édile.

Sur le même sujet

Les + Lus