Vitesse maximale à Lille, trêve hivernale, indemnisation chômage ... Ce qui change au 1er novembre

Image d'illustration / © PHOTOPQR/L'ALSACE IP3 PRESS/MAXPPP
Image d'illustration / © PHOTOPQR/L'ALSACE IP3 PRESS/MAXPPP

On fait le point. 

Par NJ

Limitation à 30 km/h à Lille


Depuis les 19 août, les conducteurs lillois ont dû apprendre à rouler à 30km/h, au lieu de 50 km/h, dans le centre-ville. Mais à partir du 1er novembre, la période de transition (et de tolérance) est terminée. L'ensemble des rues visées par le plan seront belles et bien limitées à 30 km/h. 
 

Les principales artères de la ville restent exclues de cette mesure. Avenue de Dunkerque, rue du faubourg des Postes (sauf le tronçon entre la rue du Général de Wett et la rue Simons maintenu en zone 30), faubourg d’Arras, faubourg de Douai, faubourg de Roubaix, rues du Long Pot et de Bellevue, rues Pierre Legrand et de Lannoy, boulevards Carnot, Lorraine-Moselle, de Strasbourg, Hoover, Victor Hugo, de la Liberté, Montebello et Vauban resteront au 50 km/h habituel.
 

Indemnisation chômage


Il faudra désormais travailler au moins six mois (130 jours ou 910 heures) pour ouvrir des droits à indemnisation sur les 24 derniers mois pour les moins de 53 ans. 
 

La durée minimale d'indemnisation passe de 4 à 6 mois. 
 


Retraites complémentaires 


Le montant des retraites complémentaires Agirc et Arrco est revalorisé de 1% à compter du 1er novembre. Les partenaires sociaux, gestionnaires du régime de retraite complémentaire Agirc-Arrco, ont arrêté la nouvelle valeur de service du point Agirc-Arcco qui passe à 1.2714€
 

Allocation aux adultes handicapés 


Le montant maximum de l'allocation aux adultes handicapés (AAH) est fixé à 900€ par mois pour les allocations dues à compter du mois de novembre 2019. 

La demande d'allocation doit être faite auprès de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH), qui aide la personne et la renseigne sur ses éventuels autres droits. 
 

Complémentaire santé solidaire 


Soins dentaires, optiques, aides auditives, dispositifs médicaux... A partir du 1er novembre 2019, la Couverture maladie universelle-complémentaire (CMUC) sera étendue aux bénéficiaires de l'aide au paiement d'une complémentaire santé (ACS) avec la mise en place de la "Complémentaire santé solidaire". 

Cette complémentaire va offrir une protection renforcée à tous (les soins pour lesquels le reste à charge pouvait être élevé avec l'ACS vont être désormais pris en charge à 100%). 

Elle permettra d'éviter aux bénéficiaires l'avance des frais chez le médecin, le dentiste ou encore à l'hôpital et les dépassements d'honoraires. 
 

Trêve hivernale 


Sauf exceptions, aucune expulsion locative ne peut se dérouler durant la période dite de trêve hivernale (du 1er novembre 2019 au 31 mars 2020). 
 

Tarifs du gaz 


Les tarifs réglementés de vente de gaz d'Engie augmentent de 3% en moyenne au 1er novembre 2019.

 

Sur le même sujet

Les + Lus