Cet article date de plus de 8 ans

Appel à manifester à Caen ce lundi 14 janvier pour la venue de Jean-Marc Ayrault

Relayée par le mouvement Résistances Caen, l'opposition au projet d’aéroport à Notre-Dame des Landes s'exporte à Caen ce lundi le temps de la visite du Premier Ministre.
Ce dernier visitera le centre Afpa de Caen ce lundi après-midi dans le cadre d'une visite qui débutera à 15h30.

Regroupant un certain nombre d'associations, de syndicats et de partis politiques, le groupe Résistances Caen appelle à manifester "afin de ne pas laisser son passage à Caen inaperçu et sans opposition".

Objet de sa colère, les annonces que le Premier Ministre doit faire sur la recapitalisation de l'Afpa (Association nationale pour la formation professionnelle des adultes), en proie à de graves difficultés financières.

"Jean-Marc Ayrault, principal artisan du méga projet d’aéroport... vient jouer le Père Noël retardataire à l’AFPA avec 80 millions d’euros en poche", indique le groupe sur son site Internet.

"Alors que le gouvernement utilise un budget énorme pour maintenir l’appareil de répression à Notre-Dame-des-Landes, l’hypocrisie du Premier Minsitre ne peut que soulever notre colère. Nous appelons donc à un rassemblement à 15 h au parking Leclerc (Bd Dunois) d’où nous partirons en cortège", enchaînent les protestataires.

Jean-Marc Ayrault sera accompagné du ministre délégué à la Formation professionnelle, Thierry Repentin, qui avait promis en décembre que le gouvernement ne "laisserait pas tomber" l'Afpa, laissé par le précédent gouvernement "au bord du gouffre".

"Si l'Etat décidait de ne rien donner, la date de mort de l'Afpa se situerait probablement quelque part en janvier", avait de son côté prévenu mi-décembre son président, Yves Barou.

L'Afpa emploie 9 300 salariés. Son déficit atteignait 75 millions d’euros fin 2012.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets