Caen : Hervé Blutsch joue les hommes-orchestres dans "l'Emprunt Edelweiss"

Du 11 au 15 février, le Théâtre des Cordes de Caen propose une pièce dans laquelle le comédien et auteur Hervé Blutsch campe sur scène une station de radio à lui tout seul. 

Hervé Blutsch dans "l'emprunt Edelweiss"
Hervé Blutsch dans "l'emprunt Edelweiss" © © Tristan Jeanne-Valès
C'est "l'emprunt Edelweiss, une fantaisie française". 

"Assis derrière une petite table qui pourrait ressembler à un mini studio, Hervé Blutsch fait sa radio. Tour à tour animateur, invité, technicien, stagiaire et pluri-interprète du feuilleton quotidien, Hervé Blutsch passe d'une émission à l'autre, jonglant avec les jingles, les pauses musicales, les appels téléphoniques et les rubriques diverses" : Ainsi est présentée sur le site de la comédie de Caen une pièce qui s'annonce originale, insolite et drôle.


L'histoire, pleine de rebondissements, nous entraîne de la Suisse à la Normandie. 
Et tout l'art du comédien est de faire vivre sur scène un univers que l'on entend, mais qu'habituellement on ne voit pas (la radio). 
Les voix changent, les sons se télescopent ... Vingt personnages se croisent ... 
"J'aime ce côté homme-orchestre, cette dimension spectaculaire, qui devra néanmoins s'effacer au profit de l'histoire que je raconterai. Il s'agit véritablement de créer une forme théâtrale, non pas une performance", explique Hervé Blutsch. 
Lire un entretien avec le comédien

Vous êtes intrigué ? Allez découvrir cette pièce. Voici les dates des représentations : 

A la Comédie de Caen, théâtre des Cordes 
Lundi 11 février à 20H30
Mardi 12 février à 20H30
Mercredi 13 février à 19H30
Jeudi 14 février À 19H30
Vendredi 15 février à 14h

Tournée dans le cadre des Scènes nomades :
Le 19 février 2013 à Colombelles
Le 17 avril 2013 à Cormelles le Royal
Le 18 avril 2013 à Trouville
Le 19 avril 2013 à Mathieu
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture