Un rouennais désigné par erreur dans la presse comme un des meurtriers d'Elodie Kulik

Ce mécanicien rouennais a vu avec effroi sa photo dans plusieurs reportages sur l'affaire du meurtre de la banquière de Péronne. Il va assigner les médias devant le tribunal de Rouen

Reynald Fauvel n'est pas l'homme mis en examen dans l'affaire Kulik
Reynald Fauvel n'est pas l'homme mis en examen dans l'affaire Kulik © France 3


"Il faut que ça s'arrête". D'une voix ferme, Reynald Fauvel demande que l'emballement cesse. Dans un reportage sur une chaine nationale et dans plusieurs journaux, son visage a été présenté comme celui d'un autre homme, Willy B. mis en examen pour le viol, la séquestration et le meurtre d'Elodie Kulik en 2002 dans la Somme. 

L
a photographie du mécanicien rouennais se trouvait dans le dossier d'instruction. L'homme avait participé à un rassemblement avec des amateurs de 4X4 en 2002 et  été pris en photo lors d'un barbecue près du suspect. Comment la photo est arrivée dans les rédactions ? Comment une telle confusion a pu avoir lieu ?

Reynald Fauvel va assigner ces médias. Il demande une forte réparation pour le préjudice subi. 

Virginie Ducroquet et Olivier Flavien l'ont rencontré chez son avocat, Maitre Vigier

reportage plainte rouennais contre presse pour erreur photo

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers