Rouen : le procès d’un patron pêcheur du Havre relance le débat de la sécurité des travailleurs de la mer

Publié le Mis à jour le
Écrit par par Richard Plumet et Sylvie Callier

Ce jeudi (14 février) un patron pêcheur sera jugé en appel pour homicide involontaire après le naufrage de son bateau et la mort d’un jeune marin

Le port des gilets en question

Il y a un an le tribunal correctionnel du Havre avait condamné à 12 mois de prison avec sursis un patron pêcheur havrais. Jugé ce jeudi devant le tribunal des appels correctionnels à Rouen, ce havrais est poursuivi pour homicide involontaire après le naufrage de son bateau, le Jéricho, en août 2010 au large du Havre. Lors du naufrage un jeune matelot  était mort en mer.
Les débats de ce deuxième procès porteront sur la notion des équipements de sécurité à bord des bateaux, et plus précisément sur les gilets de sauvetage spéciaux : le  VFI,   le Vêtement à Flottabilité Intégrée.  Les marins portaient-ils ce vêtement au moment du naufrage ? Ce type de gilet est-il adapté à toutes les situations de travail à bord ?  Les marins ont-ils été obligés de se changer à cause de la pluie, au moment précis de l’accident ? 
Ce sont toutes ces questions  (et d’autres comme celle de la réforme de l’inspection maritime du travail "fondue" depuis 2009 dans les services généraux  de l’inspection du travail)  qui seront posées ce jeudi au palais de justice de Rouen. Un procès auquel assisteront de nombreux pêcheurs de Normandie. 

VIDEO : le reportage France 3 Haute-Normandie de Sylvie Callier et Jean-Luc Drouin avec des images d’archives et  les interviews de : 
  • Maitre Clifford Auckbur, avocat du patron pêcheur
  • Maitre Olivier Jougla, avocat de membres de la famille du pêcheur