Cet article date de plus de 8 ans

Conséquences des intempéries : les prix de certains produits alimentaires vont augmenter en Haute-Normandie

Les grossistes de Haute-Normandie ont été privés de marchandises  pendant plusieurs jours

Une pénurie de marchandise

Les intempéries (neige et verglas) et les interdictions de circulation dans le nord-ouest de la France ont empêché les camions de rouler pendant plusieurs jours rendant impossible le transport des produits frais.
Pour les grossistes du Marché d’Intérêt National de Rouen (où s’approvisionnent les détaillants de plusieurs départements) cet épisode neigeux aura des conséquences financières avec des pertes de chiffre d’affaires. Autre conséquence des intempéries : des répercussions sur les prix de détail avec une hausse de 5 à 10%  à prévoir en avril prochain (après les fêtes de Pâques) comme par exemple dans la filière de la viande bovine où l’équilibre de l’offre et de la demande a été perturbé.
Du côté des fruits et légumes, c’est la raréfaction de l’offre suite au gel des sols et à au retard de récoltes qui a fait monter les prix. Exemple avec le poireau dont le prix a été multiplié par deux en quelques jours. 

VIDEO : le reportage France 3 Haute-Normandie de Jean-Luc Drouin et Jérôme Bègue au M.I.N. de Rouen avec les interviews de :

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
intempéries économie