Braquages en série dans le Calvados et l'Orne

© France 3 Basse-Normandie
© France 3 Basse-Normandie

Ces derniers jours, plusieurs attaques à main armée se sont déroulées dans le Calvados et l'Orne. Des attaques rapides pour voler de l'argent ou des objets de valeur. 

Par LQ

Le magasin Le Printemps à Caen, la boutique Vuitton de Deauville, le bar-tabac de Beuvron-en-Auge ont été victimes de braquages "éclair" ces derniers jours. En moins de deux minutes, les malfaiteurs se sont emparés d'argent liquide, de bijoux en or, ou de produits de luxe. 
Le 6 avril à Alençon, dans l'Orne, c'est une banque, une agence du Crédit Mutuel, qui a été attaquée.

L'enquête est menée pour tous ces braquages par le SRPJ de Caen, on ignore pour l'instant s'il y a un lien entre ces différentes attaques à main armée. 
Le procureur général de Caen, Eric Enquebecq, est l'invité du journal de la mi-journée de France 3 Basse-Normandie ce mercredi.

A Trouville-sur-mer, un braquage a échoué, le commerçant ayant résisté. 
Mais pour le commissaire de police de Deauville-Trouville, un acte de résistance est particulièrement dangereux, car il peut provoquer une "surréaction" du braqueur, et l'amener à faire usage de son arme. 
Une réunion sera bientôt organisée pour les commerçants du secteur, notamment pour les sensibiliser à la vidéo-protection. 
Le reportage de Laurent Marvyle et Cyril Duponchel (Intervenants : Philippe Beauché, Bijoutier et Fabien Martorana Commissaire de Police de Deauville)
Braquages en série en Basse-Normandie
Le procureur général de Caen, Eric Enquebecq, était l'invité du journal de la mi-journée de France 3 Basse-Normandie ce mercredi
Il explique que beaucoup de ces braqueurs viennent d'autres régions que la Basse-Normandie. Il explique que les braquages sont toujours précédés d'un repérage. Il défend aussi la vidéo-protection, qui permet notamment un élément très utile aux enquêteurs. 
DMCloud:58877
ITW Eric Enquebecq, Procureur général de Caen
Un vol avec violence commis mardi soir dans une bijouterie d'Argentan (Orne) 

Les agresseurs, à priori, n'étaient pas armés, selon le Procureur .
Plusieurs individus sont entrés dans la boutique Diveu, située dans le centre-ville d’Argentan, mardi vers 18h30.
Ils ont ligoté les deux vendeuses dans une salle annexe, et ont dérobé les bijoux d'un présentoir et d'une vitrine.
DMCloud:58681
Braquage argentan bijouterie Orne 17 avril 2013

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus