Un des plus grands voiliers du monde sous le soleil : la visite commence bien pour les passagers éphémères du Kruzenshtern !

© Vanessa Fize
© Vanessa Fize

Ce jeudi matin, les premiers promeneurs découvrent les bateaux déjà à quai de l'Armada. Rares sont les embarcations déjà ouvertes au public. C'est le cas du Kruzenshtern, et les visiteurs sont impressionnés par le gabarit du navire école russe.

Par Vanessa Fize

Ils sont venus de bonne heure, par peur de rater ce rendez-vous exceptionnel avec le soleil, et par crainte de la foule. Les premiers visiteurs musardent sur le pont du Kruzenshtern, prenant la pose aux côtés des jeunes matelots russes, examinant les cordages, la chapelle orthodoxe, la cuisine. Ce qu'ils retiennent presque tous, c'est le parquet parfaitement entretenu du bastingage, et les proportions imposantes du navire...
Les premiers visiteurs
Elles sont venues en catimini, Nicole, Cristelle et Michèle. Les trois dames sont bénévoles pendant toute la durée de l'Armada, chargée d'aiguiller, d'épauler les visiteurs. Ces premières heures sont plutôt calmes, alors elles s'offrent leur petit plaisir, comme lors des deux précédentes éditions : Elles visitent les navires déjà à quai. Le Kruzenshtern est à Rouen pour la première fois, elles jubilent.
Trois bénévoles en visite
La journée avance, et la tranquilité devient relative. peu à peu les quais s'emplissent de visiteurs loin d'imaginer la quiétude dont ont bénéficié les plus matinaux...

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus