Coupe de la Ligue : Malherbe se qualifie avec la manière

Publié le Mis à jour le
Écrit par Gary Dagorn

Le Stade Malherbe s'est imposé 2-0 contre Metz hier soir à domicile dans le premier tour de la Coupe de la Ligue. Une victoire logique décrochée avec la manière. Les jeunes recrues du club ont encore mis la barre très haute.

C'est une victoire rafraîchissante pour Malherbe. Le club est qualifié pour le second tour de la Coupe de la Ligue, qu'il disputera contre Auxerre le 27 août prochain, mais a surtout joué et montré un visage résolument offensif et très séduisant.

Dès les premières minutes de jeu, les Caennais font le pressing et évoluent très haut. À la 5ème minute de jeu, Jonathan Kodjia reprend le coup franc de Jérôme Rothen et marque. 1-0 pour Caen et deuxième but sur coup de pied arrêté en deux matchs grâce au savoir-faire de Jérôme Rothen. Après ce but, la première mi-temps sera à sens unique.
Caen fait circuler le ballon et enchaîne les passes en profondeur, les appels et les débordements. Et à la 35ème minute, bien servi dans la profondeur par Mathias Autret, Kodjia marque d'un beau plat du pied droit. Deux buts à zéro, résultat logique pour des messins débordés, incapables de contenir les vagues normandes.

Au retour des vestiaires, le match s'équilibre. Les grenats prennent possession du ballon plus souvent et le gardent plus longtemps, et malgré leurs difficultés à construire et à se projeter vers l'avant, résistent mieux aux Caennais. Metz prend confiance tandis que Malherbe, toujours aussi volontaire dans le jeu, échoue à profiter des larges espaces laissés par la défense adverse, à l'image de cette passe en profondeur mal dosée de Nicolas Seube pouvant offrir un boulevard à Kodjia, ou du mauvais contrôle de Livio Nabab parti seul sur un appel pouvant offrir le 3ème but. Des déchets techniques qui vont valoir au Stade Malherbe de concéder à quelques minutes d'intervalle deux occasions de but.

Les minutes défilent et l'engagement faiblit de chaque côté. Patrice Garande ayant sûrement voulu économiser les organismes, les Malherbistes se contentent d'assurer l'avance au score. Seule une percée fulgurante de Mathias Autret enchaînée d'une frappe presque cadrée réveillera le stade vers la 80ème minute. Le reste est joué, la victoire acquise.


Un match abouti


Au final, le match est une satisfaction : Kodjia a inscrit un doublé et a confirmé qu'il peut jouer plus que la doublure de Mathieu Duhamel, préservé hier soir. Rothen, très volontaire, a une nouvelle fois montré ses talents de passeur sur coup franc. Quant à Ngolo Kanté et Mathias Autret, leurs fulgurances et leur vitesse balle au pied ont véritablement déstabilisé la défense messine.

Si les automatismes et la volonté de jouer ont réellement fait plaisir aux supporters caennais, Patrice Garande est lui aussi satisfait : "J'ai aimé la volonté de jouer vers l'avant, j'apprécie la fraîcheur que ce groupe dégage. L'état d'esprit des joueurs me plaît. Si on le garde, on pourra réussir de très belles choses."

De quoi rassurer sur le potentiel de cette équipe en vue de l'objectif majeur de la saison : la montée en Ligue 1. Prochaine rencontre : Caen - Laval vendredi prochain.

Les images du match par Marie-Pierre Gressant et Patrick Mertz