Jamie Fox et Channing Tatum assurent la promo de "White house down"

Publié le Mis à jour le

Le nouveau blockbuster de Roland Emmerich, spécialiste du genre, est présenté ce dimanche en avant-première à Deauville.

Il fut un temps, avant internet, le piratage et les sorties mondiales, où les grosses productions hollywoodiennes estivales venaient faire leur promotion à Deauville avant une sortie hexagonale programmée en automne. Si les blockbusters se font désormais plus rares sur les planches, l'équipe de "White house down" est venue perpétuer cette tradition. Derrière la caméra, le réalisateur allemand Roland Emmerich, spécialiste de la destruction et du film catastrophe. Dans son dernier film, le metteur en scène se permet d'exploser la Maison Blanche pour la troisième fois. "Je suis parfois critique vis à vis de la politique mais je n'ai rien contre la Maison blanche", assure-t-il, "Ce qui m'a intéressé dans ce projet, c'est l'unité de lieu, c'est presque un huis-clos et c'est la première fois pour moi."

"White house down" n'est pas pour autant un drame intimiste. L'histoire: un policier et le président des USA aux prises avec un groupe paramilitaire attaquant la Maison Blanche. "Le président Obama a vu le film et adoré", s'exclame Jamie Fox, "il le regarde en boucle !". Si le président des USA a "adoré", le public américain a boudé cette superproduction. "Je crois que l'été a été chargé, même surchargé en blockbusters", se défend Roland Emmerich, "Il y a un phénomène de saturation mais pas une lassitude du public à l'égard des films à grand spectacle". La sortie quelque semaines plus tôt du film d'Antoine Fuqua, "La chute de la maison blanche", avec un scénario un peu similaire, n'a pas dû aider.

Dans la salle de conférence de presse, plusieurs fans des acteurs principaux soucieux de connaître leurs futurs projets. Pour Jamie Fox, ce sera le grand méchant du prochain Spiderman, Electro, dont il souhaite faire "un personnage plus plausible". L'acteur oscarisé se livre alors à un courte interprétation du personnage devant un public ravi. Channing Tatum annonce le tournage l'an prochain de la suite de "Magic Mike", le film qui l'a révélé.




Bande-annonce de "White house down"