Cueillette des champignons : les 9 conseils qui peuvent sauver la vie

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sylvie Callier

Les forêts de Haute-Normandie sont particulièrement riches en champignons cet automne. Les intoxications sont aussi plus nombreuses. Voici comment éviter l'empoisonnement.



546 personnes gravement intoxiquées en France par des champignons cueillis en forêt, dont un bébé de 18 mois qui a dû être greffé du foie. L'alerte a été lancée par la direction générale de la santé et l'institut de veille sanitaire.

Elles donnent ces 9 précieux conseils aux amateurs de cueillette de champignons.

  • Ne ramassez que les champignons que vous connaissez parfaitement : certains champignons vénéneux hautement toxiques ressemblent beaucoup aux espèces comestibles.
  • Au moindre doute sur l'état ou l'identification d'un de ces champignons récoltés, ne consommez pas la récolte avant de l'avoir fait contrôler par un spécialiste. (les pharmaciens ou les associations et sociétés de mycologie de votre région peuvent être consultés)
  • Cueillez uniquement les spécimens en bon état et prélevez la totalité du champignon (pied et chapeau) afin de permettre l'identification
  • Ne cueillez pas près des sites pollués (bords de routes, aires industrielles, décharges) car les champignons concentrent les polluants
  • Déposez les champignons séparément dans une caisse ou un carton mais jamais dans un sac en plastique qui accélère le pourrissement
  • Séparez les champignons récoltés par espèce, pour ne pas mélanger d'éventuels fragments de champignons lors de la cueillette
  • Lavez-vous soigneusement les mains après la récolte
  • Conservez les champignons à part et dans de bonnes conditions au réfrigérateur et consommez-les dans les 2 jours maximum après cueillette
  • Consommez les champignons en quantité raisonnable après une cuisson suffisante, ne les consommez jamais crus

Au Havre, en forêt de Montgeon, Emmanuelle Darcel et Mélior Mouamma ont fait une cueillette avisée avec Alain Castel, mycologue

cueillette des champignons avec un mycologue


Et  pour ne prendre aucun risque, on peut aussi chercher les champignons pour en faire de très belles photographies comme notre confrère Stéphane l'Hôte