Cet article date de plus de 7 ans

Manche: un projet d'éoliennes géantes sème la discorde

Entre Coutances et Perriers, dans le centre manche une société espagnole a pour projet d'implanter 5 mats d'une hauteur de près de 170 mètres,
Certaines communes riveraines dénoncent le fait de ne pas avoir été consultées.
170 mètres de haut. Le projet d'éoliennes de la société espagnole Gamesa a de quoi donner le vertige. Cinq éoliennes géantes doivent entrer en service en 2015 dans un petit coin de campagne, entre Perriers et Coutances, particulièrement exposé aux vents. Le projet est en gestation depuis 2006. Il est censé fournir l'équivalent des besoins annuels  de 12.000 foyers. La société espagnole a obtenu les permis de construire pour implanter ces éoliennes sur les communes Muneville-le-Bingard,Vaudrimesnil et Millieres (1800 habitants au total). Elle attend désormais le feu vert pour l'exploitation du parc.

Ce projet devrait rapporter 49 000 euros à la communauté de communes. Mais au sein de celle-ci, une voix discordante commence à se faire entendre, celle de la commune de La Ronde-Haye, voisine du futur parc. Le conseil municipal a récemment voté contre ce projet éolien. Le maire, Denis Leneslay, craint des nuisances pour ses habitants, comme des problèmes de reception de la télévision ou de la téléphonie mobile. L'entreprise espagnole, qui gère déjà une cinquantaine de parcs éoliens en France, s'engage à un suivi sur ces questions. Une étude d'impact a déjà été réalisée. Une enquête publique sera ouverte, après l'obtention de l'autorisation d'exploitation. Elle durera un mois et permettra aux habitants de 22 communes dans un rayon de 6 km autour du site de faire connaître leur réclamations.

Reportage d'Hélène Jacques et Guillaume Le Gouic
Intervenants:
- Denis Leneslay, maire de La Ronde-Haye
- Emile Leblond, maire de Muneville-le-Bingard






Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éolien environnement énergie énergies renouvelables