• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Nucléaire : la plus ancienne des usines de la Hague va être démantelée

L'usine UP2-400 fut inaugurée en 1966. Elle a recueilli les combustibles usés des centrales nucléaires françaises jusqu'en 2004. / © France 3 Basse-Normandie
L'usine UP2-400 fut inaugurée en 1966. Elle a recueilli les combustibles usés des centrales nucléaires françaises jusqu'en 2004. / © France 3 Basse-Normandie

Un décret paru au Journal Officiel autorise Areva à procéder au démantèlement de l'unité UP2-400. Les opérations devront être achevées avant... 2035.

Par Pierre-Marie Puaud

L'unité de production baptisée UP2-400 ne fonctionne plus depuis 2003. Il s'agit de la plus ancienne des usines de la Hague : elle avait été créée au milieu des années 1960 par le Commissariat à l'Energie Atomique (CEA). Elle était dimensionnée pour pouvoir retraiter 400 tonnes de combustibles usés chaque année.

La piscine où étaient stockés les combustibles usés / © France 3 Basse-Normandie
La piscine où étaient stockés les combustibles usés / © France 3 Basse-Normandie


Le décret du 8 novembre paru au Journal Officiel autorise la société AREVA NC à "procéder aux premières opérations de mise à l'arrêt définitif et de démantèlement partiel de l'usine UP2-400". Le texte détaille les conditions de réalisation des travaux "d'assainissement" et du "démantèlement" des installations. Il fixe le délai dans lequel doivent être achevées "les reprises de solutions de produits de fission" : les dates s'échelonnent de 2016 à 2035 selon les bâtiments.

Le texte prévoit en outre des mesures de sécurité, de confinement, de filtration, de ventilation. Il encadre l'entreposage et le transfert des matières fissiles et il détaille les "règles générales de surveillance et d'entretien"

 / © France 3 Basse-Normandie
/ © France 3 Basse-Normandie


Le démantèlement d'une installation nucléaire est une opération lourde et complexe dont Areva entend bien se faire le spécialiste. Les travaux devraient durer 25 ans, soit presque autant que la durée d'exploitation de l'usine. Ils feront travailler environ 500 personnes.

En 2009, la société avait reçu une équipe de France 3 Basse-Normandie afin de préciser les conditions dans lesquelles seraient effectuées ce démantèlement.

Le reportage d'Erwan de Miniac et Patricl Mertz :

DMCloud:125259
Areva : démantèlement d'une des usines de la Hague
les intervenants :

Thierry Guillaume, responsable d'exploitation
Daniel Lebaillif, chargé de mission Areva La Hague
Jean-Louis Botero, direction de la valorisation Areva La Hague




Sur le même sujet

Une Normandie sans glyphosate ?

Les + Lus