Plus de 2500 cambriolages recensés dans le Calvados en 2013

La préfecture a lancé ce jeudi la déclinaison départementale du plan de lutte contre les cambriolages annoncé par le ministre de l'intérieur en septembre dernier.

© CHRIS FERTNIG /GETTY IMAGES
Si les cambriolages avaient diminué de 25% dans le Calvados, entre 2002 et 2012, ce type de délinquance semble repartir à la hausse depuis le mois de janvier: +2,13% . Jusqu'à présent, on recense 2509 cambriolages dans le département.  Sur le grand ouest, la hausse est encore plus significative: +13,97%. C'est dans ce contexte que le préfet du Calvados a présenté ce mercredi le plan d'action départemental.

Les zones pavillonnaires autour de Caen et sur les secteurs de Bayeux et de Honfleur semblent les plus touchées. "Ce sont des faits généralement très rapides, pas plus d'une minute par pavillon", explique le colonel Philippe Ott, commandant du groupement de gendarmerie du Calvados, "Ils (les cambrioleurs) passent souvent du jardin à l'arrière de la maison suivante et opèrent sur plusieurs pavillons en l'espace de quelques minutes avant de repartir".

Ces actes seraient souvent le fait de personnes extérieures au département et se déplaçant rapidement donc difficiles à appréhender. "Ce sont des enquêtes très longues", reconnaît le colonel Philippe Ott. Pour le commandant du groupement de gendarmerie du Calvados, les témoignages sont essentiels dans la résolution de ces affaires et les particuliers sont vivement incités à composer le 17 dans les plus brefs délais. "Quand un certain nombre de personnes voit des véhicules, des types de véhicules, des couleurs et surtout des immatriculations, ça nous permet en temps réel de rapprocher plusieurs faits entre eux  et de pouvoir mettre en place immédiatement, au moment des faits, un certain nombre de contrôles routiers qui, de temps en temps, nous permettent d'interpeller à chaud ces personnes qui viennent d'ailleurs."

Les services du ministère de l'intérieur ont publié une plaquette listant un certain nombre de recommandations à destination des particuliers. Celle-ci est consultable sur le site de la préfecture du Calvados. Parmi ces recommandations, la nécessité de s'équiper d'un système d'alarme. "Aujourd'hui, avec peu d'argent, trois petites sondes et un hurleur, on évite le préjudice", explique le colonel Philippe Ott, "Après effraction, généralement, les délinquants quittent vite le domicile si cette alarme se déclenche".

Le plan d'action départemental ne repose pas que sur la prévention. La présence des forces de sécurité (police et gendarmerie) sur le terrain devrait être accentuée dans un but dissuasif. La coopération entre les différents acteurs judiciaires va également être renforcée: implication de la police technique et scientifique, un référent chargé de la lutte contre les recels au sein de chaque service et des réunions mensuelles entre les cellules anti-cambriolages de la DDSP (Direction départementale de la sécurité publique) et du groupement de gendarmerie.




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter