Cet article date de plus de 7 ans

Caen: 14 familles des gens du voyage emménagent aux Alizés

Mené par Caen Habitat et l'agglomération de Caen-la-Mer, le projet des Alizés vise à sédentariser ces familles dans un habitat adapté là même où elles vivent depuis des décennies.
"Ça nous a fait drôle, parce que le premier jour où on est venu en maison, je n'étais pas bien, j'avais des crises d'angoisse", raconte Christiane. "Maintenant on a une adresse fixe, on n'a appartient plus aux gens du voyage, on est sédentaire", dit-elle dans un éclat de rire avant de préciser: "Mais je suis quand même une foraine, il restera toujours le sang forain." Il y a une semaine, pour 14 familles des gens du voyage, c'est un peu une page de leur histoire qui s'est tournée.

Le projet Alizés a mis près d'une dizaine d'années à voir le jour. Mené par Caen Habitat et l'agglomération de Caen-la-Mer, elle vise à sédentariser ces familles, à quelques dizaines de mètres seulement de l'endroit où elles ont vécu parfois depuis plusieurs générations. Le lotissement est situé boulevard Poincaré, dans le quartier de la Demi-Lune. Les logements proposés aux locataires sont d'une superficie de 44 m2. C'est le premier projet de ce type à voir le jour dans le département du Calvados. 


Reportage de Thierry Cléon et Carole Lefrançois
Intervenant:
- Marc Lecerf, vice-président de Caen la Mer Délégué aux terrains d'accueil des Gens du Voyage



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
urbanisme gens du voyage