Coup de pouce de François Hollande aux entreprises : ce qu'en pensent les PME havraises

Publié le Mis à jour le

Le chef de l'Etat détaillait mardi 14 janvier lors de sa conférence de presse les contours de son pacte de responsabilité, destiné à insuffler de la compétitivité dans les entreprises françaises et à relancer l'emploi.

François Hollande a présenté devant les journalistes sa politique de l'offre, soit une baisse des charges sur le travail. Une pièce maîtresse de son arsenal pour gagner la "bataille de l'emploi".  Cela passe par la fin des cotisations familiales versées par les entreprises. Le Président de la République promet également une simplification administrative. En contrepartie les patrons doivent s'engager à des objectifs chiffrés dans les embauches, notamment dans l'insertion des jeunes ou encore l'emploi des seniors.

  1. Le point de vue de Patrick Cormont dirigeant d'une entreprise dans le bâtiment

    "Une diminution de charges de 2 à 3% ne fera aucun mouvement dans notre entreprise. Par contre une baisse significative de l'ordre de 25 à 30% nous permettrait d'être très réactif et de procéder très rapidement à de futures embauches."
     
  2. Le point de vue Patrick Percepied, représentant de la CGPME Le Havre Estuaire

    "De toutes façons pour que l'on puisse embaucher il faut qu'il y ait des commandes de clients et donc une économie qui fonctionne, nous avons besoin de la sacrosainte croissance"
     
  3. Le point de vue de Frédéric Bérad secrétaire général de Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment de Seine-Maritime

    "Nous demandons une visibilité, une stabilité des mesures fiscales, juridiques, sociales sur les dix années à venir avec moins de normes, moins de contraintes."
Le point dans le reportage ci-dessous de Laura Zephirin et Hervé Guiraudou

durée de la vidéo: 01 min 43
Le pacte de responsabilité vu par des PME havraises